Page:Pierre de Coubertin - L’Éducation anglaise en France, 1889.djvu/77

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page a été validée par deux contributeurs.


CHAPITRE iv

SPORT, LIBERTÉ, HIÉRARCHIE

Encore le cabinet du directeur, à l’école Monge ! C’est l’atelier où se préparent, se manipulent, se fabriquent toutes les nouveautés que nous mettons à la montre pour attirer les clients… Cette fois il s’agit d’un rallye à pied dans les bois de Ville d’Avray, auquel sont conviés les élèves de Monge, de Sainte-Barbe et de l’école Alsacienne. On arrête les détails de la course, du départ et du retour et les termes d’une circulaire explicative, car un rallye à pied est une chose encore peu connue. M. de Saint-Clair, le sympathique secrétaire du Racing-Club, y prête son concours dévoué et promet celui de ses amis pour aider à faire la piste.

Entre temps je lis un papier qu’on vient d’apporter et qui est bien curieux ; il y est inscrit ce qui suit : « Vous avez été prévenus ce matin par M. le directeur de la suppression des maîtres en