Page:Platon - Œuvres, trad. Cousin, III et IV.djvu/211

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page a été validée par deux contributeurs.


prend la quantité du nombre, soit pair, soit impair. Appliquant la même réponse aux autres arts dont nous parlions, il nous sera aisé de montrer qu’ils produisent la persuasion, et d’en marquer l’espèce et l’objet ; n’est-il pas vrai.


GORGIAS.

Oui.


SOCRATE.

La rhétorique n’est donc pas le seul art dont la persuasion soit l’ouvrage.


GORGIAS.

Tu dis vrai.


SOCRATE.

Par conséquent, puisqu’elle n’est pas la seule qui la produise, et que d’autres arts en font autant, nous sommes en droit, comme au sujet du peintre, de demander en outre de quelle persuasion la rhétorique est l’art, et sur quoi roule cette persuasion. Ne penses-tu pas que cette question est à sa place ?


GORGIAS.

Si fait.


SOCRATE.

Réponds donc, Gorgias, puisque tu penses ainsi.


GORGIAS.

Je parle, Socrate, de cette persuasion qui a