Page:Platon - Œuvres, trad. Cousin, III et IV.djvu/472

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page n’a pas encore été corrigée


LES TALENS DE L’ADMINISTRATEUR AVEC L’INTRÉPIDITÉ DU SOLDAT,

LES QUALITÉS LES PLUS OPPOSÉES ET LES PLUS RARES

LUI FURENT DONNÉES EN VAIN.

FAUTE D’UN THÉATRE CONVENABLE,

FAUTE AUSSI D’AVOIR BIEN CONNU SON TEMPS

ET LES HOMMES DE CE TEMPS,

IL A PASSÉ COMME UN PERSONNAGE ROMANESQUE,

QUAND IL Y AVAIT EN LUI UN GUERRIER ET UN HOMME D’ÉTAT.



MAIS NON, IL N’A PAS PRODIGUÉ SA VIE POUR DES CHIMÈRES ;

IL A PU SE TROMPER SUR LE TEMPS ET LES MOYENS,

MAIS TOUT CE QU’IL A VOULU S’ACCOMPLIRA.

NON : LA MAISON DE SAVOIE NE SERA POINT INFIDÈLE

A SON HISTOIRE,

ET LA GRÈCE NE RETOMBERA PAS SOUS LE JOUG MUSULMAN.



D’AUTRES ONT EU PLUS D’INFLUENCE

SUR MON ESPRIT ET MES IDÉES.

LUI, M’A MONTRÉ UNE AME HÉORÏQUE,

C’EST ENCORE A LUI QUE JE DOIS LE PLUS.



JE L’AI VU, ASSAILLI PAR TOUS LES CHAGRINS

QUI PEUVENT ENTRER DANS LE CŒUR D’UN HOMME,

PROSCRIT, DÉPOUILLÉ, CONDAMNÉ A MORT