Page:Platon - Œuvres, trad. Cousin, XI, XII et XIII.djvu/288

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.



L’ÉTRANGER.

Mais l’être peut être mêlé avec tous les deux ; car tous deux ils sont.

THÉÉTÈTE.

Sans doute.

L’ÉTRANGER.

Ainsi, cela fait trois.

THÉÉTÈTE.

Certainement.

L’ÉTRANGER.

Et chacun d’eux est autre que les deux autres, et le même que soi.

THÉÉTÈTE.

Oui.

L’ÉTRANGER.

Mais qu’est-ce que nous venons de dire encore, l’autre et le même ? Sont-ce deux genres différents de ces trois-là, et qui pourtant soient toujours nécessairement mêlés avec eux, et cela fait-il en tout cinq genres à examiner au lieu de trois ? Ou bien ne nous sommes-nous pas aperçus que nous ne donnions ces noms de même et d’autre qu’à l’un de ces trois genres?

THÉÉTÈTE.

Peut-être.

L’ÉTRANGER.

Cependant ni le mouvement ni le repos ne sont l’autre ni le même.