Page:Plaute - Comédies, traduction Sommer, 1876, tome 1.djvu/213

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.




ARGUMENT[1]


Un fils d’Hégion a été fait prisonnier dans une bataille. Un esclave fugitif a vendu l’autre fils du vieillard à l’âge de quatre ans. Le père achète des captifs éléens, dans l’unique espoir de retrouver son fils, et, en effet, parmi ces captifs est l’enfant perdu depuis longues années. Celui-ci a changé d’habit et de nom avec son maître pour lui faciliter la fuite ; il en est puni. Le maître ramène le captif et l’esclave fugitif, dont les aveux font reconnaître aussi l’autre fils.

  1. Cet argument, qui est acrostiche, est attribué au grammairien Priscien.