Page:Poincaré - Thermodynamique (ed. 1908).djvu/112

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


équations sont

Nous en tirons, en dérivant la première par rapport à , la deuxième par rapport à , la troisième par rapport à , et additionnant,

Nous aurons donc, en remplaçant, dans cette expression, la somme par sa valeur tirée de la relation (3),

(4) (4)

76.

La variation de pression est une fonction des coordonnées , , du point considéré et du temps . Cherchons son expression quand la propagation de l’ébranlement se fait par ondes sphériques. Alors ne dépend que de et de la distance du point considéré à l’origine de l’ébranlement. Posons

(5) (5)


désignant une fonction de et de .

La somme des dérivées secondes sera une fonction linéaire de , , , qu’on pourrait obtenir directement,