Page:Poincaré - Thermodynamique (ed. 1908).djvu/165

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page n’a pas encore été corrigée


146 ’mizaMomrNAM1oUE. et, pour Yisotherme DC, dQ 1 C 1 ” Q, T *iz., "Qf’ï C “*°*“’*fi’ Le long des diabétiques dQ est nul ; par conséquent, la valeur de l’intégrale pour le cycle de Carnot tout enlier se réduit à la somme des valeurs précédentes ; nous avons donc bien Q 94 91 0 V11 ’ ' 7112 :. 120. Théorème de Clausius. — Clausius a montré que ., d lúntegrale -TQ est encore nulle lorsqu’un corps, dont l’état est complètement défini par deux variables p et v, décrit un cycle fermé quelconque. La chaleur absorbée par un corps dans une transformation élémentaire a pour expression (25)

dT

dQ: l.ïl-%dv+c-Fdp. d Nous avons donc pour Pintéigrale considérée dQ C d’I` c dT fl-, IT—f7i ;7¿ÎdV+T-Lïdp, ou (1) fil2=fMd«›+Nd, ›, en posant ~ Tdv Tdp