Page:Poincaré - Thermodynamique (ed. 1908).djvu/91

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page n’a pas encore été corrigée


de vérification, rappelons les expériences de Hirn sur les machines à vapeur.

Soient la chaleur empruntée à la chaudière par l’eau qui se transforme ; le travail produit par cette eau en agissant sur le piston ; , la chaleur cédée au condenseur, et , celle qui est perdue par rayonnement.

La quantité de chaleur fournie à l’eau pendant les transformations qu’elle accomplit est alors


le travail qui lui est fourni est . Si donc nous supposons que l’eau revient à son état initial, nous devons avoir

La connaissance de quatre quantités est donc nécessaire pour le calcul de E. La valeur de 1 se déduit de la surface

Fig. 7. à insérer

ABCDE (fig. 7) du diagramme d’un indicateur de Watt [1], et du nombre de coups de piston produits pen-

  1. L’indicateur de Watt se compose d'un cylindre en communication avec le corps de pompe de la machine et dans lequel se meut un piston K pressé à sa partie supérieure par un ressort. La déformation de ce ressort étant pro-