Page:Port - Dictionnaire historique, géographique et biographique de Maine-et-Loire, tome 1.djvu/35

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.

encore au XVIIIe siècle. — Vingt-et-deux Chapitres complétaient le Clergé régulier, dont 8 à Angers[1], sans compter les trois églises de Saumur, qui prétendaient former chacune une communauté constituée de chapelains. — Le Chapitre de la cathédrale Saint-Maurice se composait de 8 dignitaires et de 30 canonicats et exerçait la loi diocésaine sur ses prêtres et clercs habitués, sur les deux paroisses de la cité et sur les paroisses de Bourg-l’Évêque, de Chemiré, de St-Denis-d’Anjou et du Plessis-Grammoire ; les paroisses de Sorges et de St-Silvin étaient soumises particulièrement à la loi du Trésorier, — double juridiction créée lors de la séparation de la mense épiscopale et de la mense capitulaire, autrefois communes. — Le domaine propre de l’Évêché comprenait les baronnies de Chalonnes et de Ramefort, les châtellenies de Villévêque, Morannes, St-Alman, Marolles, Bourg-l’Évêque et le château de plaisance d’Éventard[1] Les revenus estimés par Miroménil en 1699 d’une valeur d’environ 16 000 livres et par Lepaige en 1777 de 25 000 livres, étaient certifiés « en honneur de conscience » par l’évêque Fr. Couet du Vivier de Lorry[2] se monter à 64 413 livres, valeur réduite par les charges à un chiffre net de 51 494 liv.[3].

Le clergé régulier comptait 20 abbayes : — 16 d’hommes et 4 de filles, Le Clergé. dont 9 bénédictines : St-Aubin, St-Nicolas, St-Serge, le Ronceray, Asnières-Bellay, Bourgueil, St-Florent de Saumur, St-Maur, Nyoiseau ; — 5 cisterciennes : la Boissière, Chaloché, le Louroux, Pontron, le Perray-aux-Nonnains ; — 4 de l’ordre de

  1. a et b V. t. I, p. 52-60. Les quatorze autres sont ceux de Beaupréau, Blaison, Châteaugontier, Chemillé, Craon, Doué, la Grésille, Jarzé. Martigné-Briant, Montreuil-Bellay, St-Pierre-Maulimart, Ste-Croix de Montsoreau, le Puy-Notre-Dame, le Tremblay, dont treize compris dans l’étendue actuelle de Maine-et-Loire.
  2. V. pour le temporel et les domaines V. les articles G 28-259 des Archives de M.-et-L. ; — pour le détail des cérémonies de l’installation, le Livre de Guill. Le Maire, Mss. G 9, publié dans la collect. des Doc. inédits, Mélanges, t. II, — et à part, in-4° de 385 pages.
  3. Évêques d’Angers : Defensor ou Auxilius 350 ? —372 ? — Apothème, † vers 389. — Prosperius… — Maurille, vers 400. — Talasius 453. — Eumerius vers 480. — Eustochius 511. — Adelphe… — Aubin 529-550. — Eutrope 551, 556. — Domitien, 557, † vers 569. — Baudegesile 560-573. — Audovée, 581. — Lézin 592 ? —608 ?. — Cardulfe 608 ? —610 ? — Maimbeuf 610-660 ? — Niulphe… — Loup… — Agilbert… — Godohertus… — Gariarius… — Boson… — Colatobus… — Benignus… — Bertus… — Satrius 756. — Mauriolus 765, 770. — Gentianus… — Benoît 818. — Flodegaire 828. — Argleharius, † en 837. — Dodon 838. — Rainon 881, 905. — Rothard 910 ? — Rainaud 920 ? — Hervé 929, 942. — Aymon…… — Nefingus 966, † en 973. — Rainaud, 973-1005. — Hubert de Vendôme 1007, † en 1047. — Eusèbe Brunon, 1047-1081. — Geoffroy de Tours 1081-1093. — Geoffroy de Mayenne 1093-1101. — Rainaud de Martigné 1102-1125. — Ulger 1125-1149. — Normand de Doué 1150-1153. — Mathieu de Loudun 1155-1162. — Geoffroy Moschet 1162-1178. — Raoul de Beaumont 1178-1197. — Guillaume de Chemillé 1197-1199. — Guillaume de Beaumont 1202-1240. — Michel de Villoiseau 1240-1260. — Nicolas Gellent 1260-1291. — Guillaume Le Maire 1291-1317. — Hugues Odard 1317-1323. — Foulques de Mathefelon 1323-1355. — Raoul de Machecoul 1356-1358. — Guillaume Turpin 1360-1371. — Milon de Dormans 1371-1372. — Hardouin de Bueil 1374-1439. — Jean Michel 1439-1447. — Jean de Beauvau 1447-1467 et 1476-1479. — Jean Balue 1467-1476 et 1490-1491. — Auger de Brie 1479-1490. — Jean de Rély 1491-1499. — François de Rohan 1499-1532. — Jean Olivier 1532-1540. — Gabriel Bouvery 1540-1572. — Guillaume Ruzé 1572-1587. — CharlesMiron 1587-1616. — Guillaume Fouquet de la Varenne 1616-1621. — Charles Miron, de nouveau, 1621-1626. — Claude de Rueil 1628-1649. — Henri Arnauld 1650-1692. — Michel Lepelletier 1692-1706. — Michel Poncet de la Rivière 1707-1730. — Jean de Vaugirault 1731-1758. — Jacques de Grasse 1758-1782. — Michel-François Couet du Vivier de Lorry 1782-1791. — Pour la suite, V. les articles Hugues Pelletier, Montault, Paysan, Angebault, — Une très-médiocre Histoire de l’Évêché d’Angers a été donnée par l’abbé Tresvaux, 2 vol. in-8°. L’œuvre est reprise avec plus de science et de style par M. l’abbé Pletteau, qui en a publié de nombreux fragments dans la Revue d’Anjou. Elle a été préparée depuis deux siècles par les travaux d’Arthaud, Grandet, Ménard, Pocquet de Livonnière, Rangeard, Pétrineau des Noulis, dont les Mss. sont entrés à la Biblioth. d’Angers et invoqués aux articles biographiques dans mon livre.