Page:Porto-Riche - Bonheur manqué, 1889.djvu/36

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.




XIV


Mai,
courses de Chantilly ;
à son amie.


Vous qui savez mes désespoirs,
Vous souriante aux imprudences,
Vous qui gardez les confidences,
Vous qui mettez en vos yeux noirs
Une ombre de mélancolie,
Afin d’être un peu plus jolie,
Vous qui la connaissez, je crois,
Qui prouvez qu’on peut à la fois