Page:Porto-Riche - Bonheur manqué, 1889.djvu/37

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


Être clémente et rester forte ;
Oh ! dites-lui que je l’attends,
Et qu’il faut bien de temps en temps
Qu’elle passe devant ma porte.