Page:Potier de Courcy - Nobiliaire et armorial de Bretagne, 1890, tome 1.djvu/137

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.
100
BOH


Bœuf (le), sr de Goasfroment et de Kerminihy, par. de Plouaret, — de Kerven, par. de Ploumagoar, — du Théno, par. du Merzer, — du Guilly, par. de Plouha.

Anc. ext. réf., 1670, six gén., réf. et montres de 1427 à 1543, dites par., év. de Tréguier, et par. de Plouha, év. de Saint-Brieuc.

De sable à un rencontre de bœuf d’or, accomp. de huit molettes de même, 3. 2. 3.

Yves, fils d’Alain, épouse avant 1535 Marie Taillart.


Bœuvres, aliàs Beuves (de), sr dudit lieu, par. de Messac, év. de Rennes.

D’argent à une moucheture d’hermines de sable. (Arm. de l’Ars).

Fondu en 1380 dans Giffart, puis la Marzelière, la Chapelle, Guémadeuc, Huart et Camus.


Bogat (de), sr dudit lieu, par. de Guérande, — du Couëdic, par. de Saint-Molf.

Réf. 1426, par. de Saint-Aubin de Guérande, év. de Nantes.

D’azur à trois croissants d’argent.


Bogar (de), sr dudit lieu et de Langle, par. de Quessoy, — de Saint-Armel, par. de Plainehaute.

Réf. et montres de 1423 à 1535, dites par., et par. de Plédran, Plourhan et Bréhant-Moncontour, év. de Saint-Brieuc.

D’azur à la fleur de lys d’or, accomp. de deux croissants de même.

Olivier et ses fils, armés ès voyages de Saint-James de Beuvron et de Pontorson en 1426.


Bogier, sr de Vaudeguy, par. d’Allaire.

Réf. et montres de 1426 à 1513, dite par. év. de Vannes.

D’argent au croissant de sable, accomp. de huit merlettes de même en orle.

Fondu dans Quengo ; moderne : Kervérien.


Boguais (orig. d’Anjou), sr de la Boissière, — de la Plesse.

De gueules au franc canton d’argent, chargé d’une croix ancrée de sable. Devise : Fide motus, fidem moveus.

Deux correcteurs des comptes depuis 1740.


Bohal (de), sr dudit lieu, par. de ce nom, — de la Villebonnet.

Réf. et montres de 1426 à 1536, par. de Pleucadeuc, év. de Vannes.

Echiqueté d’or et d’azur, au canton de gueules, chargé de quatre besants d’or ; aliàs : cinq points d’or équipolés à quatre d’azur ; au chef de gueules, chargé d’une croix pattée d’argent. (Arm. de l’Ars.).

La branche ainée fondue vers 1560 dans Henry.


Bohal (de).

De sable à trois épées d’argent, les pointes en bas. (Arm. 1696).