Page:Potier de Courcy - Nobiliaire et armorial de Bretagne, 1890, tome 1.djvu/140

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.
103
BOI


Bois (du), sr dudit lieu et du Mauduet, par. de Talensac.

Réf. et montres de 1427 à 1513, dite par., év. de Saint-Malo.

D’argent à neuf fers de cheval de gueules, 3. 3. 3.

La branche aînée fondue dans Bintin.


Bois (du), sr de Kerosven, par. de Lannilis.

Déb., réf. 1669 ; appelé à l’arrière ban de Léon en 1636.

D’or à la roue de gueules, qui est Kerosven. (Arm. 1696).

Maître David, grammairien, époux en 1622 de Marie, dame de Kerosven, père de Julienne, mariée ; 1º en 1679 à Jean de Lansulien ; 2º en 1687 à Mathurin Le Forestier.


Bois (des).

De gueules au tremble arraché d’argent, accosté de deux croissants affrontés de même. (Arm. 1696).

Un avocat à la Cour, procureur fiscal de la principauté de Léon en 1690.


Bois (du) (orig. du Maine).

Ecartelé d’argent et d’azur, à trois têtes de lévrier de gueules brochantes (G. le B.).

Jean, évêque de Dol en 1324.


Bois (du) (orig. du Maine), sr dudit lieu et de Maupertuis, par. de Flacé, — de * Maquillé, par. de Contigné, — du Boisgilbert, par. de Bessé, — des Bordeaux et du Château, par. d’Amné, — de Longue, de Courceriers et d’Izé, au Maine, — de la Bourdelière, par. de Vallet, — de la Ferrière.

Emmanché d’argent et de sable du chef à la pointe.

Jean, épouse vers 1430 Perrine de Champagné ; François, marié en 1510 à Catherine Quatrebarbes, aïeul de François, député de la noblesse du Maine aux États de Blois, en 1588.

Cette famille alliée aux de Monti a produit un pair de France sous la Restauration.


Bois (du), sr de la * Villerabel, par. d’Iffiniac, — de Saint-Renan, par. de Moncontour, — du Bosjouan, par. de Saint-Carreuc, — du Hautchamp, — de * Saint-Sevrin.

D’argent à trois (aliàs : à cinq) pins de sinople, sur une terrasse de sable. Devise : Semper virens.

Louis, marié en 1644 à Françoise Langlois, fille de Pierre, sr de la Boize, officier au gobelet chez le Roi ; Pierre-Guillaume, fils des précédents, receveur des consignations et receveur général des deniers de Sa Majesté à Saint-Brieuc, marié en 1688 à Marguerite Le Pape, dame de la Villerabel ; deux lieutenants généraux de l’amirauté de Saint-Brieuc depuis 1749.


Bois (du) (orig. de Normandie, y maint. en 1667), sr des Cours, — de la Maison-Fort, — de Kergadiou, par. de Plourin, — de Trémobihan, par. de Guipronvel, év. de Léon.

D’argent à cinq coquilles de gueules en orle.

Jean, fils naturel de Raoul de Brienne, comte d’Eu, légitimé et anobli par lettres du roi Charles VI de l’an 1395.

Famille éteinte en 1848.