Page:Potier de Courcy - Nobiliaire et armorial de Bretagne, 1890, tome 1.djvu/166

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.
129
BOT


Botilli (de).

D’or à trois bandes de gueules. (G. le B.), comme la Bouëxière de Brantonnet.


Botillio (de), sr dudit lieu et de Tronjoly, par. de Pestivien.

Réf. et montres de 1481 à 1536, dite par. év. de Cornouaille.

D’argent à sept feuilles de lierre de sinople.

Fondu dans Combout puis Tinténiac et du Poulpry.


Botlavan (de), sr dudit lieu, par. de Ploudiri, — de Keraziou, par. de Plabennec, — de Mesnescop, par. de Plouvorn.

Réf. et montres de 1426 à 1534, dites par., év. de Léon.

D’argent à l’aigle de sable, accomp. en bande de trois cœurs d’azur.


Botloré (de), sr dudit lieu, par. de Neulliac.

Réf. de 1426 à 1444, dite par., év. de Cornouaille.

De gueules à un dextrochère d’argent mouvant à sénestre, tenant un rameau de sinople.

Les srs de Kerbalanec, paroisse de Plouénan et de Kerradennec, paroisse de Pont-l’Abbé, déboutés, réformation de 1670.


Botloy (de) (ramage de Tournemine), sr dudit lieu et de Kerdéouzer, par. de Pleudaniel, — de Kerguistin, par. de Lanloup, — de Launay, par. de Lezardrieux, — de Coathalec, par. de Locmaria, — du Billo, par. du Minihy-Tréguier, — de Kerménou, par. de Plougonver, — de Kergoat.

Anc. ext. chev., réf. 1669, dix gén., réf. et montres de 1427 à 1535, par. de Pleudaniel, Plougonver et Kermaria-Sular, év. de Tréguier, Lanloup, év. de Dol et Plounez, év. de Saint-Brieuc.

Ecartelé d’or et d’azur, comme Tournemine.

Geoffroi, fils juveigneur d’Olivier Tournemine, sr de la Hunaudaye et d’Isabeau de Machecoul, est l’auteur de cette famille ; il fut capitaine de Guingamp et fut tué au siège de la Roche-Derrien en 1347. De son mariage avec Jeanne, il laissa entre autres enfants qui retinrent le nom de Botloy : Guillaume, trésorier de la cathédrale de Tréguier, entendu dans l’enquête pour la canonisation de saint Yves en 1330. Pierre, secrétaire du duc épousa vers 1420 Jeanne l’Evéque ; un chevalier de Malte en 1566.

La branche ainée fondue dans Péan de la Roche-Jagu, d’où le Botloy passa par alliance aux d’Acigné, puis aux Richelieu et par acquêt aux Le Prestre, puis Hay du Chastelet.


Botmeur (du), sr dudit lieu, par. de Bérien, — de Kerguélen, — de Kermezre, du Rosmeur, — de Kerobezan.

Anc. ext. réf. 1670, huit gén., réf. et montres de 1426 à 1562, par. de Bérien, év. de Cornouaille.

Ecartelé aux 1 et 4 d’or au lion de gueules, armé d’azur, qui est Pont-l’Abbé, aux 2 et 3 d’argent au lion de gueules. Devise : Libera nos de ore leonum.

Tome I.
17