Page:Potier de Courcy - Nobiliaire et armorial de Bretagne, 1890, tome 1.djvu/168

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.
131
BOU

Roger, de la paroisse de Chalandrey, élection d’Avranches, épouse, vers 1460, Marguerite Paris ; Thomas s’établit en Bretagne où il épousa, vers 1540, Isabeau Huchet.

Famille éteinte.


Bouan, sr de la Guignardays, du Boisbouan et de * Chef du Bosc, par. de Pluduno, — du Chalonge, de Lescoublière et de la Hauteville, par. de Trébédan, — de la Rouaudais, par. de Saint-Jean-des-Guérets, — de Dieudy, de la Lande-Bréfeillac et de la Ville-Éven, par. de Saint-Potan, — de la Besnardais, — de la Villehervé, — de Tizé, par. de Thorigné, — de Lorgisière, — d’Éancé, par. de ce nom, — de la Motte, par. de Noyal-sur-Vilaine, — du Plessix, par. de Ploubalay, — des Hayes, — de la Villetréhen, — de la Villeneuve, — du Plessis-Pillet. par. de Dourdain, — de Châteaubourg, par. de ce nom, — de la Villehatte, — du Fresche, — de Pelinée et de Beaurepaire, par. de Planguénoual, — de Saint-Cast, — par. de ce nom.

Anc. ext. chev. réf. 1669, dix gén., réf. et montres de 1423 à 1535, par. de Pluduno, Saint-Potan et Ruca, év. de Saint-Brieuc et Trébédan, év. de Dol.

D’argent au chevron de sable, accomp. de trois têtes de loup de même, armées et lampassées de gueules.

Olivier, sr de la Guignardays, épouse vers 1349 Guillemette, dame du Chalonge ; Guillaume, épouse en 1380 Jeanne de Launay ; Mathurin, chevalier de l’ordre, en 1570, fit toutes les campagnes d’Italie et de Piémont, sous le roi Henri II, servit sous François II et Charles IX et fut père de René, tué à la bataille de Craon en 1592 ; Jean, abbé de Boquen en 1601.

La branche de Tizé, fondue dans Hay ; la branche de Châteaubourg, fondue dans Deniau.


Bouays (du), sr dudit lieu, par. de Pacé, — de Bréquigny, par. de Saint-Étienne, — de Méneuf, par de Bourgbarré, — de la Sauvagère, — de Saint-Gilles, — du Guépillon, par. de Saint-Ouen-de-la-Rouërie, — de Syon, par. de ce nom, — de Beaulac, par. de Goven, — de Careil, par. de Guérande, — du Bézo, par. de Saint-Dolay, — de Trégus, — de Condest, par. de Nivillac.

Anc. ext chev. réf. 1668, neuf gén., réf. et montres de 1427 à 1513, par. de Pacé, Bourgbarré et Saint-Ouen-de-la-Rouërie, év. de Rennes, Goven, év. de Saint-Malo et Savenay, év. de Nantes.

D’argent au lion coupé de gueules et de sable, couronné de gueules.

Tanguy, vivant en 1350, épouse Marie de Saint-Gilles ; Joachim, son fils, † avant 1391 ; Jean, alloué de Rennes en 1499.

La branche de Beaulac, fondue dans Marc’hec de Mont-barrot, puis la Chapelle de la Rochegiffart : la branche de Méneuf fondue dans Montbourcher, puis Franquetot de Coigny ;

La branche de Careil fondue dans Charault puis Foucher.


Bouays (du), sr du Boisrobert et de la Pommeraye, par. de Trédias, — du Boischesnel et de la * Bégassière, par. d’Yvignac.

Anc. ext. réf. 1669, dix gén. réf. et montres de 1437 à 1513, par. de Broons, Trédias, d’Yvignac et Caulnes, év. de Saint-Malo.

De gueules à la croix d’argent, cantonnée de quatre croissants de même.