Page:Potier de Courcy - Nobiliaire et armorial de Bretagne, 1890, tome 1.djvu/186

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.
149
BOU

D’argent au sautoir de sable, au franc quartier de gueules, chargé de deux poissons d’argent, rangés en fasce.

Perrinet, créé monnoyeur à Rennes en 1395 avec exemptions accoutumées, père de : 1º Jean, monnoyeur du droit estoc, † avant 1427, marié à Olive Joliff ; 2º Gilles, maître des monnaies, père de Jean, prévost de la monnaie de Rennes, époux de Jeanne Bouëdrier, anobli en 1490 et confirmé en 1505 ; huit premiers présidents aux parlements de Paris et de Bretagne et six présidents à mortier depuis 1554 ; Charles, évêque de Saint-Malo, puis de Nantes † 1617 et Henri, son neveu, évêque de Nantes, † 1680.

Famille éteinte en 1660.


Bourgogne (de), voyez Geslin.


Bourgogne, sr de Vieillecour, par. de Mauves.

Maint. réf. 1669, 0 gén., par les privilèges de la mairie de Nantes.

Coupé d’or et d’argent au fermail d’azur, accomp. de quatre roses de même, 2. 2. Devise : Tout par amour et rien par force.

Un échevin de Nantes en 1612 ; un maire de Nantes en 1637 ; un auditeur des compte en 1688.

Malhurin, sr de la Rochebaron, de la Boulinière et des Richeries, paroisse de Saint-Mesme et de la Renardière, paroisse de Chantenay, débouté, réformation en 1668.


Bourgoin, sr de Patrival.

Déb. réf. 1668, ress. de Quimperlé.

De gueules au lion fascé de huit pièces d’argent et d’azur. (Arm. 1696).


Bourgon sr de la Motte, par. de Châtillon, — de Tatoux, par. de Noyal, — du Hill, par. d’Acigné, — du Champléon, par. de Saint-Sauveur-des-Landes.

Anc. ext., réf. 1669, cinq gén. et maint. à l’intend. en 1702 ; réf. de 1427 à 1513, par. de Châtillon-sur-Seiche, Acigné, Saint-Sauveur-des-Landes et Noyal-sur-Vilaine, év. de Rennes.

De gueules à trois écussons d’or, chargés chacun d’une bande d’azur.

Alain, jure l’association pour empêcher l’invasion étrangère en 1379 ; Claude, épouse en 1513 Renée de Fontenailles.


Bourgonniere, sr du Colombier.

Maint. réf. 1670, ress. de Rennes, par les privilèges de la chancellerie.

De gueules au chevron d’or, accomp. de trois croissants d’argent.

Pierre, secrétaire du Roi en 1613.


Bourgues, sr de la Jaunays, par. de Saint-Sébastien, év. de Nantes.

De gueules au château sommé de trois tours d’or et accomp. d’une fleur de lys de même en pointe ; à la bordure d’azur, chargée de cinq coquilles d’argent, 3 en chef et 2 en flancs, celles-ci liées par une chaîne, de même, avec une étoile d’or entre la fleur de lys et la chaîne.

Un maître des comptes en 1619 ; un sous-maire de Nantes en 1621, maire en 1647.