Page:Potier de Courcy - Nobiliaire et armorial de Bretagne, 1890, tome 1.djvu/242

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.
205
car


Carn, sr de Ranvelin, par. de Kerlouan, — de Keryven, — de la Pallue, par. de Saint-Houardon, — de Kerhan, — de Kerguézennec, — de la Motte, par. de Brélez.

Anc. ext., réf. 1669, cinq gén., réf. et montres de 1447 à 1534, par. de Saint-Frégan et Guipa vas, év. de Léon.

D'or à trois chevrons de gueules.

Yves, épouse vers 1534 Adelice Mazéas.

Carnavalet, voyez Kernévénoy (de).

* Carné (de), sr dudit lieu, par. de Noyal-Muzillac, — de la Touche et de la Salle, par. de Sérent, — de Marzen, par. d'Assérac, — de Kerdaniel, par. de Lauzach, — vicomte de Trouzilit, par. de Piouguin, srde * Keriar, par. de Plourin, — vicomte de Coëtquénan, par. de Plouguerneau, — srde Trémeur et de Liniac, par. de SaintAubin de Guérande, — de Bléhébun et de Trévy, par. de Caden, — de Cohignac, par. de Berric, — de Blaison, — de "Trécesson, par. de Campénéac, — de Rosampoul et du Garspern, par. de Ploujonven, — de Coëtcanton, par. de Melguen, — viomte de Trévalot, par. de Scaër, — sr de Castillan, par. de Saint-Martin-surOust, — de Pratanros, par. de Penhars, * de Kerliver, par d'Hanvec, — de Kerdineau, — du Plessix-Mareil, par. de Saint-Viaud, — vicomte de * Maroein, par. de Saint-Nazaire, — srde la Jonchais, par. de Donges, — de la Haultière, par. de Chantenay, — de la Rigaudière, par. d'Ancenis, — de la Roche, par. de Mésauger, — de * Carnavalet.

Anc. ext. chev., réf. 1669, quatorze gcn., réf et montres de 1427 à 1536, par. de Noyai, Sérent et Caden, év. de Vannes, Saint-Aubin de Guérande et Assérac, év. de Nantes.

D'or à deux fasces de gueules. Devise : Plutôt rompre que plier.

Cette maison alliée à celles de Penhoët, Goulainc, Rohan, Rieux, etc., remonte à Alain, qui fit une fondation à la chapelle Sainte-Philippe de Vannes en 1203 ; Olivier, fils du président, croisé en 1248 (cab. Courtois); Guillaume, vivant en 1350 épouse Marie, dame de Bléhéban ; Péan, petit-fils du précédent vivant en lil2 laissa de son mariage avec Raoulette de Mello : 1o Rolland qui a continué la filiation ; 2o Eon, époux de Jeanne, dame de Trécesson, dont les descendants ont pris les noms et armes de Trécesson en 1491.

Jean, maître des comptes en 1402 ; Sylvestre, chevalier du Porc Épic en 1448 et de l'Hermine en 1454 ; Jean, abbé de Villeneuve, † 1456 ; Tristan, maître d'hôtel héréditaire de la reine Anne, † 1535 ; Marc son fils, lieutenant de Roi en Basse-Bretagne, capitaine de Brest et Guérande, chambellan et gentilhomme ordinaire du roi François Ier, nommé par Henri II grand veneur, grand maître et réformateur général des eaux et forêts de Bretagne, † 1553 ; neuf chevaliers de l'ordre depuis 1568 ; Guillaume, prévôt de Vertou en 1532 ; Catherine, abbesse de la Joie en 1580 ; Jérême, vice-amiral de Bretagne, † 1580 ; des gouverneurs de Brest, Morlaix et Quimper, de 1566 à 1632 ; un membre de l'académie française, † 1879.

Caroff, srde Kermainguy, — de Kergonval, év. de Léon.

De sable à trois aigles d'or (Arm. 1696).

Louis, épouse vers 1660 Anne Dencuff.

Carpeau (orig. de Picardie), sr de Ponthery.

Maint. réf. 1669, 0 gén. par. de Saint-Christophe-des-Bois, év. de Rennes.