Page:Potier de Courcy - Nobiliaire et armorial de Bretagne, 1890, tome 1.djvu/272

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page n’a pas encore été corrigée



La branche aînée fondue en 1312 dans les Kermellec qui adoptèrent les armes de Châteaugal, en retenant le nom de Kermellec, d’où la seigneurie do Châteaugal a passé par alliance en 1433 aux du Chastel-M’zle.

Chateaugiron (de), baron dudit lieu et sr du Jaulnay, par. de Châteaugiron, — baron de Derval, par. de ce nom, — sr de Rougé, par. de ce nom, — des Vignes, par. de Domloup, — de la Touche-Fouquet, par. de Saint-Aubin, — des Boulinières, par. de Moulins, — de Saint-Jean, par. de Laillé.

Anc. ext., réf. 1669, 0 gén. et arrêt du parl, de 1787, neuf gén. ; réf. de 1427 à 1513, par. de Châteaugiron, Domloup, SainL-Aubin-du-Pavail, Moulins-sur-Roche et Laillé, év. de Rennes.

De vair à une bande de gueules (Sceau 1261) ; aliàs : chargée de trois coquilles d’argent (Sceau 1300) ; aliàs : d’or au chef d’azur (Sceau 1376). Devise : Pensez-y ce que vous voudrez.

Giron fils d’Anquelil, sire de Châteaugiron, vivait on l’an 1000; Alain, et Alain, neveu du précédent, évêques de Rennes de 1308 à 1328; Patri et Armel son fils aîné, maréchaux de Bretagne en 1407 et 1412; Alain, sr de Saint-Jean, frère juveigneur d’Armel, époux de Françoise de La Lande, a continué la filiation.

La branche aînée s’est fondue dans la maison de Malestroit, puis Raguenel, d’où la baronnie de Châteaugiron est passée aux Rieux, Laval, d’Acigné, Cossè-Brisac et par acquêt en 1701 aux le Prestre de Lezonnet.

Chateaugiron (de), voyez Le Prestre.

Chateaulin, ville, château et barre royale, év. de Cornouaille.

D’azur au château d’argent, girouelté d’or.

Budic, comte de Cornouaille, surnommé Castellin, éleva au x" siècle ce château assiégé en 1163 par le comte de Léon et pillé par les ligueurs.

Chateaulin-sur-Trieuc, par. de Plouec, év. de Tréguier.

Seigneurie possédée par les maisons d’Avaugour et de Bretagne-Penthièvre dont le château fut rasé en 1420 par le duc Jean V.

Chateaumen (de), sr dudit lieu, par. de Taulé.

Réf. et montres de 1426 à 1481, par. de Taulé, év. de Léon.

D’azur au château d’argent (Sceau 1306).

Alain, voyer do Morlaixen 1306.

Fondu dans Kergroadez puis Kergadiou.

Chateaumerlet (de), sr-dudit lieu, par. de Cruguel, — de Rellenoë, par. de Rieux, — dela Ville-GuérilT. par. de Saint-Servant. Réf. de 1426 à 1448, par. de Cruguel et Rieux, év. de Vannes.

Un château donjonné (Sceau 1416, mss. Gaignières).

Chateaumeur (de).

Ecartelé aux 1 et 4 : de gueules au lion d’or ; aux 2 et 3 d’hermines à la bordure de gueules, qui est Penthièvre G. le B.).