Page:Potier de Courcy - Nobiliaire et armorial de Bretagne, 1890, tome 1.djvu/276

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page n’a pas encore été corrigée


trois feuilles de scie desable, posées en chevron brisé (Arm. de l'Ars.

Jérôme, procureur des bourgeois de Rennes, époux de Françoise Biandin, anobli en 1606 deux conseillers au parlement depuis 1672.

Les sTM de Launay et de la Clérais, ressorts de Rennes et Nantes, déboutés, réformation de 1669, ont produit Michel, trésorier extraordinaire des guerres à Nantes eu 1670.

Chauvelière (de La), sr dudit lieu.

Montre de 1543, par. de Plaiutel, év. de Saint-Brieuc.

Une croix pattée, aceomp. de quatre mains appaumées (Sceau 1406, BlancsManteaux).

Ghauvet, sr de la Touche.

Réf. 1427, par. de Bréteil, év. de Saint-Malo.

Une bande échiquetée (aliàs : frettée), accostée de deux oiseaux ; au franc canton chargé d'une croix potencée et contre-potencée (Sceau 1403).

Chauviehe (de La), (orig. du Poitou), sr de la Pagerie. D'or à trois roses de gueules (Arm. 1696).

Un greffier de Mortagne-sur-Sèvro on 1696 ; un président de l'élection de Châtillon-surSèvre, correcteur des comptes en 1763.

Chauvigné (de), (orig. du Maine), sr de Boisfroust, — de Septforges, au Perche, — de Monlespedon, en Anjou.

D'hermines à deux fasces de gueules, accomp. en chef de trois tourteaux de même.

Christophe, fils de Georges, et d'Antoinette de Scépeaux, évéque de Léon en 1521 et abbé de Boquen en 1539; Rolland, son neveu, évéque de Léon de 1554 à 1562.

Chauvin, sr de la Mulotaye, par. de Mordelles, — de l'Espronuiere, par. de SaintDonatien, — du Boisde-la-Musse et de l'Isle-Neuve, par. de Chantenay, — de l'Espinay, par. de Carquefou, — de Limaraud, par. d'Abbaretz, — de Montluc, par. de Saiut-Élienne, — de la Rochelordière, par. de Ligné, — de Vue, par. de ce nom.

Réf. 1427, par. de Mordelles et Bain, év. de Rennes.

D'argent à trois croissants de gueules, 2. 1, ce dernier les pointes en bas.

Jean, président aux comptes en 1413; Guillaume, chancelier des ducs Pierre II et François II, premier président aux comptes en 1456, chevalier de l'Hermine, mort dans les prisons du château de Vannes en 1481; Jean, son fils, on épousant l'héritière dela Musse, prit les nom et armes de la Musse, voyez La Musse.

Chauvin, sr de la Touche-dcs-Couëlils, par. de Saint Mars-de-Coutais, — du Moustoir, év. de i ornouaille, — des Orières. Déb., réf. 1670, ras. de Nantes.