Page:Potier de Courcy - Nobiliaire et armorial de Bretagne, 1890, tome 1.djvu/389

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page n’a pas encore été corrigée



Durand (orig. de Brie\ sr de Villegagnon.

D’argent à trois chevrons de gueules, accomp. de trois tourteaux (aliàs : de trois croix recroisettées au pied fiché) d3 sable ; aliàs : écartelé d’un sautoir, au chef chargé d’une croix (Sceau 1552).

Nicolas, chevalier de Malte et vice-amiral do Bretagne, fonda en 1555 le premier établissement français au Brésil, sous les auspices de l’amiral de Coligny.

Durand, srde Linois, en Touraine.

D’azur à une fasce accomp. en chef d’un croissant et en pointe d’un trèfle, le tout d’or.

Un lieutenant de vaisseau et de port en 1789, puis contre-amiral, créé comte en 1816, +1848.

. Durand, sr de la Périssais.

D’azur à la fasce d’argent, chargée de deux étoiles de gueules, surmontée d’un croissant d’or et soutenue d’un besant de même (Arm. 1696). Un procureur du Roi à Dinan en 1696.

Durand, srde laGauvignière, par. de Vieillevigne, — de la Licaisière, — de Saint-Nicolas. Déb. réf. 1668, ress. de Nantes.

De gueules au lion d’or, tenant une épée d’argent (Arm. 1096).

Durand, sr de la Ferronnière, ress. de Dinan.

D’azur au chevron surmonté d’une fleur de lys accostée de deux’étoiles, et accomp. en pointe d’une rose, le tout d’or (Arm. 1696).

Durand (orig. de Provence), sr d’Ubraye.

Parti d’or et de gueules, au lion de l’un en l’autre brochant (La Ch. des B.).

Durandeau, sr de Loudière.

Déb., réf. 1669, ress. de Nantes.

Durbau, sr de la Pillotière, — de la Noëguy.

Maint, à l’intend. en 1701, trois gén., ress. de Nantes.

D’azur à un rocher d’argent, issant d’une mer de même, accomp. en chef de trois étoiles aussi d’argent, aliàs : Parti au 1 : d’argent à trois molettes rangées de gueules ; au 2 : d’azur au lion d’or, une étoile de même au premier canton.

Antoine, échevin de Nantes en 1542 marié à Antoinette Bazonnerie.

Dubfort (de), (orig. de Guyenne), duc de Duras en 1668, — comte de Rauzan, — marquis de Civrac, — duc de Quintin en 1691, — duc de Lorge en 1706, — marquis de Coëtquen, — vicomte d’Uzel et de Pommerit, — marquis de la Marzelière, par. de Bain, pair de France.

D’argent à la bande d’azur, qui est Durfort, écartelé de gueules au lion d’argent, qui est Lomagne.