Page:Potier de Courcy - Nobiliaire et armorial de Bretagne, 1890, tome 1.djvu/513

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page n’a pas encore été corrigée



D’argent au chêne englanté de sinople, chargé au pied d’un sanglier de sable. comme Bénerven, Guéguen, Kerboittier, Kerfaréguin et Kerpatin. Cinq auditeurs et maîtres des comptes depuis 1718.

Grand (le) (orig. de Normandie), sr du Plessix, — de Vergonnée, — de la Pommeraye, — du Grand-Chemin, par. de Rhuis, — de la Coûtais.

Maint, à l’intend. en 1701, onze gén.. ress. de Vannes el au conseil souverain de la Martinique en 1702.

D’azur à troisjchats-huants d’or, perchés de’même.

Guillaume, époux de Michelle Vautier, père de Jean, maintenu par arrêt des aides de Rouen en 1483, marié à Raoulette des Moulineaux ; Jean, élu d’Avranches en 1600, épouse Françoise Payen ; Jean, auditeur des comptes en 1715.

  • Grandière (de La), (orig. d’Anjou), sr dudit lieu, par. de Grez-Neuville, — du RoisGauthier.

Maint, par arrêt du pari, de 1773, cinq gén.

D’azur au lion d’argent, armé, lampassû et couronné de gueules.

Guillaume, écuyer dans une montre d’Olivier de Clisson en 1375 ; un chevalier de Saint-Michel en 1570 ; un page du Roi en 1723 ; une fille à Saint-Cyr en 1782 ; un chef d’escadre en 1781 et un vice-amiral en 1865.

Grandin (orig. de Normandie, y maint, en 1463, 1530 et 1670), sr de Fleury, en Cêtentin, — de Morguy, — de la Galonnière, au Véxin-Normaad, — de Campalao, — du Plessix, — de * Mansigny. Anc. ext., arrêt du pari, de 1767, dix gén., ress. de Guéiande. D’azur à trois fers de dard d’argent, les pointes en bas.

Thomas, vivant en 13G9, père 1o de Denis, auteur de la branche de Fleury ; 2o de Brunei, sr de Morguy, près Gisors, auteur de la branche de Mansigny à laquelle appartenait Robert, sr du Plessis, verdier et maître des eaux et forêts de Longchamps, qui obtint lettres recognitoiros en 1578.

Un lieutenant des maréchaux de France à Guérande en 1781.

Grandmoulin (de), sr du Oois-Costard, par. de Soudan. Réf. 1428, dite par., év. de Nantes. Porte un lion monté par une aigle (Sceau 1279).

(ÎranDVIlle (De), VOXJ3Z LOCQueT.

Grandville (de La), voyez Ridé.

Granec (le), év. de Léon.

De sable à la bande engreslée d’argent (G. le B.).

Grange (de La).

D’azur au chevron d’or, accomp. de trois losanges d’argent (G. le B.), comme Gravé et Pissonnct.