Page:Potier de Courcy - Nobiliaire et armorial de Bretagne, 1890, tome 1.djvu/532

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page n’a pas encore été corrigée



De gueules au chevron d’or, aecomp. de cinq mouchetures de contrehermiues d’argent, quatre en chef et une en pointe.

Un chanoine, vicaire-général et promoteur de l’église de Tours en 17SG.

Guernarpin (de), sr dudit lieu, par. de Ploërdut, — du Coscro et du Cosquer, par. de Lignol, — du Guern, par. de Gourin.

Réf. et montres de 1426 à 1481, par. de Ploërdut et Gouiiu, év. de Vannes et Cornouaille.

D’argent à trois chevrons de gueules. Fondu dans Alleno.

Guernc’hoz (de), sr dudit lieu et de Toulbrunoët, par. de Merléac, év. de Cornouaille. D’argent au pin de sinople. Fondu au XV siècle dans Jèyou.

GueRNéleZ (DE), COtjez MOl.

Guernisac (de) (ramage de Penhoël), sr dudit lieu par. de Taulé, — du liaud et de Kerham, par. de Plouzévédé, — de Kerfraval, par. de Saint-Vougay, — du Stang, par. de Locamand, — de Kerguiuiou, — de Kerméno, — vicomte de Gouarlot, par. de Keruével, — sr de Coélforn, — de Pontcroaz, — de Kerbiquet, — de la Villeneuve,

— de Kergoat.

Anc. ext., réf. 1669, huit géc, réf. et montres de 1441 à 1534, par. de Taulé, Plouzévédé et Saint-Vougay, év. de Léon.

D’or à la fasce de gueules, qui est Penhoël, chargée de trois molettes d’argent, comme Luzoum. Devise : Ped bepret (Prie sans cesse).

Bernard, reçoit un aveu en 1392 pour un étage au village de Kerjehan, en Plouzévédé; Bernard, marié à Catherine du Parc, homme d’armes dans une montre de Jean de Penhoét en 1420, prête serment au duc en 1437 ; Christophe, écuyer de la compagnie de Tanguy du Chaste! en 1475, épouse .Jeanne le Sénéchal ; René, signe la capitulation des ligueurs de l’évéché de Léon en 1594.

La branche ainée fondue au xV siècle dans Quèlen, puis Keryroadez ; la branche de Kerham, éteinte de nos jours.

Guerrande (de La), sr dudit lieu, par. d’Héuanbihen, — du Clos, — du Croixchemiu,

— dela Gourdouere, — de la Chesnaye, — de la Vieuville, — de là Villecoleu, par. de Calorguen — de la Hazais, par. de Plurien, — de Beauchesne.

Anc. ext., réf. 1668, huitgén., et maint, à l’iutend eu 1701 ; réf. et montres de 1441 à 1513, par d’Héuanbihen, Hénansal et Ituca, év. de Saint-Brieuc.

D’argent à l’aigle éployée de sable, tenant eu sa serre droite un rameau de laurier de sinople. Devise : Virtute fideque probala.

Pierre, vivant en 1441 épouse Mathurine Thomas ; Olivier, abbé de Saint-Aubin-desBois, † 1442.

La branche ainée éteinte dès 1500 et la seigneurie de la Guerrande possédée ensuite par les Lescoét, les Rogon et les Chateaubriand.