Page:Procès verbaux des séances de la Société littéraire et scientifique de Castres, Année 1, 1857.djvu/95

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.
— 95 —

M. Marignac termine ce premier travail en faisant connaître à la Société que, malgré les terribles épreuves par lesquelles elle est passée, la bibliothèque compte environ 4,000 volumes, dont plus de 580 grand in-folio, autant d’in-4°, près de 900 in-8°, 1,400 in-12, quelques in-18, et 24 volumes d’atlas ; de plus, elle renferme plusieurs collections précieuses, notamment celles des Pères de l’Église, celle des auteurs grecs édités par Firmin Didot, celle des voyages autour du monde, et des travaux topographiques très-importants, entr’autres le grand ouvrage sur l’Égypte et la carte de France dressée par les soins de l’état-major.


Séance du 29 Mai 1857.


Présidence de M. M. NAYRAL.


M. Tillol dépose, au nom de M. Tarnier, docteur ès-sciences, examinateur pour l’École spéciale militaire, les ouvrages suivants :

Éléments d’Arithmétique,
Éléments d’Algèbre,
Théorie des Logarithmes,
Éléments de Trigonométrie.

M. Tillol examine chacun de ces ouvrages, dont il fait connaître la méthode et le mérite. Il insiste, d’une manière particulière, sur l’Algèbre et la Trigonométrie. Ces deux ouvrages sont le développement complet de toutes les matières exigées pour le baccalauréat ès-sciences. Ils se distinguent par une grande simplicité dans l’exposition, par une clarté et une élégance de style qui rappellent les grands maîtres.