Page:Quitard - Dictionnaire des proverbes.pdf/38

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page a été validée par deux contributeurs.
18
AHA

Ce proverbe se trouve dans Aristote en ces termes : Ότι ἀεὶ φε҆ρει πι λιϐυ҆η ϰαινο҆ν. Il n’est donc pas d’origine romaine, et il fait allusion aux monstruosités que la contrée africaine a produites plus que toute autre et en tout temps. Peut-être était-il présent à l’esprit de Pythagore, lorsque ce philosophe disait : « Si tu veux voir des monstres, ne va pas en Afrique ; voyage chez un peuple en révolution. »

âge. — L’âge n’est fait que pour les chevaux.

Pour dire qu’il ne faut pas reprocher à quelqu’un son âge, et qu’il vaut mieux considérer ses qualités que ses années.

agios. — Voilà bien des agios.

Voilà bien des discours, des cérémonies, des prétentions.

Agios est un mot grec par lequel commencent trois versets qui sont chantés trois fois chacun, la veille de Pâques, pendant l’adoration de la croix. Ce mot, qui signifie saint dans la langue d’où il est tiré, se trouve employé chez nos vieux auteurs comme synonyme de oraison, prière. Mais aujourd’hui il n’est plus qu’un terme d’emphase dont le peuple se sert dans les diverses acceptions énoncées en tête de cet article.

Les agios d’une mariée de village.

On désigne ainsi une toilette extraordinaire et ridicule ; mais dans ce cas on devrait écrire agiaux, vieux mot qui vont dire affiquet, et qui dérive, suivant M. Éloi Johanneau, du latin aculeolus, aiguille de tête. Rabelais parle de gimpes et agiaux. On trouve écrit agiaulx dans des livres antérieurs au sien, et cette manière d’orthographier est plus près de l’étymologie que je viens de rapporter. Aculéols, acuols, agiaulx, voilà les transformations successives du mot pour devenir agiaux ou agios.

agneau. — D’où vient l’agneau, là retourne la peau.

Proverbe synonyme de ceux-ci, qui sont plus usités : Ce qui vient de la flûte s’en retourne au tambour. — Bien mal acquis ne profite point.

ahan. — Suer d’ahan.

C’est se donner une grande peine, une fatigue extraordinaire,