Page:Régnier - Escales en Méditerranée.djvu/236

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


se dirige, suivie de son chien pékinois, vers la chambre des cartes, pour y décider, avec le Commandant, de la prochaine escale.




Le Nirvana fait route vers Corfou à destination de Venise où nous quitterons son bord, après la longue croisière de deux mois que nous y aurons accomplie.




Nous sommes ancrés devant Corfou. Corfou est dominé par la masse jaune de sa vieille forteresse vénitienne et nous entrons en ville par une longue rue bordée de boutiques, et d’une joyeuse animation. Comment ne pas s’arrêter devant les magnifiques étalages de fruits où s’entassent des raisins aux grappes majestueuses et des amoncellements de pastèques aux écorces lisses ou boursouflées, les unes luisantes, d’autres rugueuses ? Que peuvent bien contenir ces gros œufs végétaux ? En sortirait-il d’étranges lézards ou de fluides couleuvres ? Mais non, sous le couteau qui les fend apparaissent des chairs de neige rose ou de givre opalin, des chairs fondantes et fraî-