Page:Régnier - Escales en Méditerranée.djvu/40

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page a été validée par deux contributeurs.


VISITES DU MAGICIEN


J’ai reçu deux fois la visite du Magicien. Il est très beau. Son visage a la couleur du ciel et son vêtement la couleur de la mer. Il tient à la main une grande clé d’or, celle qui ouvre les portes du soleil. Sa double venue n’a été précédée d’aucun présage. Aucun cortège ne l’accompagnait. Il est entré silencieusement. Il souriait de se savoir inattendu et d’autant plus merveilleux. N’est-ce pas toujours par surprise que le bonheur vient à nous, qu’il ait le visage de l’amour ou l’une des figures de notre désir ?

J’ai reçu deux fois la visite du Magicien. La première fois qu’il m’est apparu il a fallu qu’il me dise le message qu’il m’apportait. C’est par lui-même que j’ai su qu’il était le maître des beaux voyages, que sa présence n’était qu’une réponse à mon appel, qu’il