Page:R.-H.-J. Cambresier - Dictionnaire walon-françois, 1787.djvu/160

La bibliothèque libre.
Aller à la navigation Aller à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.
154
RI

ou avec un linge, eſſuyez cette table, s’eſſuyer les mains, &c.

Rihorbi l’cou ébrener, v. a. Ôter les matieres fécales d’un enfant, cette nourrice a ébrené ſon enfant.

On dit auſſi, remuer un enfant, pour dire le nettoyer, & le changer de langes.

Rikette ferraille, ſ. f. Vieux morceaux de fer uſés ou rouillés, de la ferraille, vielle ferraille, vendeur de vielle ferraille.

Rilevé (s’) ſe relayer, v. réc. Il ſe dit en parlant des ouvriers qu’on occupe à quelque travail les uns après les autres, il avoit tant de valets qui ſe relayoient l’un l’autre, les bourreaux ſe relayoient pour tourmenter les martyrs.

Rilîvreſſe garde, ſ. f. Femme qui ſert les accouchées & qui vit de ce métier, il lui faut une garde.

Rimouwé l’cîr & l’terre, on dit fig. & fam. remuer ciel & terre, pour dire, faire agir toutes ſortes de reſſorts, employer toutes ſortes de moyens, il a remué ciel & terre pour cela.

Rin di g’vâ, on dit qu’une choſe eſt en dos d’âne, quand elle eſt en talus de deux côtés.

Rin d’peu rame, ſ. f. Petit branchage que l’on plante en terre pour ſoutenir des pois, un fagot de rames, il eſt temps de mettre des rames à ces pois, ou bien de ramer ces pois.

Ringuel pince, voy. Hamaide.

Rinoï (s’) ſe rétracter, v. réc. Se dédire, il a été contraint de ſe rétracter des choſes qu’il avoit avancées.

Ripé râper, v. a. Mettre en poudre avec la râpe, râper de la croûte de pain pour mettre dans une ſauce.

Ripiſsî (s’) enchérir, v. n. Devenir cher, hauſſer de prix, toutes les marchandiſes enchériſſent. Les blés ont fort enchéri, ſont fort enchéris.

Riſmelé reſſemeler, v. a. Mettre de nouvelles ſemelles à une vielle chauſſure, reſſemeler des bas, des ſouliers.

Riſmeleg carrelure, ſ. f. Les ſemelles neuves qu’on met à de vieux ſouliers, à de vielles bottes, mettre une carrelure à des ſouliers.

Riſpâmé on dit, égayer du linge, pour dire, le laver dans de l’eau claire pour en faire ſortir tout le ſavon.

Riſpitté rebondir, v. n. Faire un ou pluſieurs bonds, on vit tomber le boulet de canon, & un moment après on le vit rebondir.

Rejaillir, v. n. Il ſe dit des corps ſolides qui en frappant d’autres corps ſont repouſſés & réfléchis, la balle porta contre la muraille & rejaillit juſqu’à lui, il a rejailli ſur moi un élcat de la pierre que j’avois jettée contre la muraille.

Riſpiteurre reſſentiment, ſ. m. Foible attaque, foible renouvellement d’un mal qu’on a eu, d’une douleur qugon a eue, il a encore un léger reſſentiment de ſa goutte.

Riſs’lé râteler, v. a. Amaſſer avec la râteau, râteler du foin, il ſignifie auſſi paſſer le râteau dans les allées, pour en ôter les cailloux, les feuilles, les herbes, &c., & pour les rendre plus unies, râteler des allées.

Riſs’lîre râtelier, ſ. m. On appelle ainſi dans une écurie & dans une étable, deux longues pieces de bois qui ſont ſuſpendues ou attachées au-deſſus de la mangeoire & traverſées par pluſieurs petits barreaux d’eſpace en eſpace, en forme d’une échelle couchée, pour y mettre le foin & la paille qu’on donne à manger aux chevaux, aux bœufs, &c. mettre du foin au râtelier, le râtelier eſt tout plein.