Page:Rabelais marty-laveaux 04.djvu/125

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page n’a pas encore été corrigée


GARGANTUA, T. I, P. 74-78. 117

suppose-t-il ? — Confusément et distribiitivement. — Je note demande pas : « Comment suppose-t-il, mais pour qui ? — C’est « pour mes jambes. » Et pour ce le porterai-je « moi-même comme le supposé porte l’apposé. »

L. 32 : Ainji l’emporta en tapinois ^comme feijî Patelin fon drap. Dans la Farce de Patelin (p. 56), le drapier dit en parlant de ce dernier :

Dea, il s’ea vint en tapinois

A tout mon drap fous fon aiffeîle.

Page 75, 1. i : Acle tenu che^ les Mathurins. C’est chez les Mathtirins que se tenaient les assemblées de l’Université. Edit. ant. à 1535, 1535, 1537 et Dolet : Acle de Sorhonne.

L. 22 : Magijlres. Edit. antér. à 1535, i)355 i537 et Dolet : Sorbonicoles.

Page 76, 1. 2 : Omnia orta cadunt. « Toutes choses nées tombent, m Salluste a dit au commencement de la guerre de Jugurtha : « Omniaque orta occidunt. »

L. 5’ : Le dicl de Chilon Lacedetnonien^ confacré en Del- phes^ difant mifere ejlre compaigne de procès^ &" gens playdoiens miferahles, « Rursus mortales oraculorum societatem dedere Chiloni Lacedœmonio, tria prœcepta ejusDelphis consecrando,aureis litteris, quœsunthœc : Nosse se qucmque, et Nihil nimium cupere, Comi- temque œris alieni atquc litis esse miseriam. » (Pline, Hijîoria naturalis^ vil, 32)

Page 77, 1. 2 : Sophijïes. Edit. ant. à i$}$j 1535 et 1537 Juste : Sorbonagres.

L. 22 : Regens antiques. Edit. antér. à 1535, 1)35 ? 1537 et Dolet : Regens theologiques.

L. 23 : Vanum ejl vobis ante lucem furgere. « Il est vain pour vous de vous lever avant le jour. » {Psaume cxxvi, 2)

Page 78, 1. 19 : Par le confeil de fon medicin luif. Le médecin d’Alexandre v était Marsile de Parme.