Page:Rabelais marty-laveaux 04.djvu/13

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page n’a pas encore été corrigée


GARGANTUA,

TOME I. PAGES 1-311.

I.

La légende de Gargantua.

UOIQU’ON n’ait fait jufqu’à ce jour que des conjectures afiez hafardées fur l’ori- gine du mythe de Gargantua, nous devons, pour fatistaire la légitime curiofîté du lec- teur, indiquer, avant d’aborder l’examen de l’œuvre de Rabelais, les principaux travaux entrepris fur cette matière, & en reproduire les paffages les plus importants.

Eloi Johanneau, qui apportait dans l’érudition plus d’imagination que de fens critique, afflmilait Gar- gantua à l’Hercule Pamphagos des Grecs ^. Jacques Grimm le fait remonter à l’époque celtique 2 ; Félix Bourquelot, qui partageait cette opinion, a dreffé dans

1. Œuvres de Rabelais, 1825, tome I, page l66, note 3 & note ajoutée à un travail de Thomas de Saint-Mars intitulé : Traditions de l’ancien duché de Reiz, fur Gargantua. {Mémoires de l’Académie celtique, tome V,

page 395-)

2. Deulfche Mythologie, 2* édition, page 509.