Page:Rabelais marty-laveaux 04.djvu/154

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page n’a pas encore été corrigée


146 COMMENTAIRE.

seraient élevés à 1,5’ 3 4,000,027 francs. » (Cartier, p. 341) Page 174,1. 25 : Concordante d’/iorologe. Ainsi dans 1542 ; les autres éditions : concordance.

Page 175, 1. 33. Grippeminault. Edit. s. d., 1535, 1537 et Juste : Grippeminaud ; Dolet et 1542 : Grippe- pinaull.

Page 177, 1. 17 : III ne valent que à la première poincle. Machiavel s’exprime à peu près de même d’après Tite-Live : « I Francefl fono nel principio délia zufFa piu che uoniini, e nel fucceffo di combattere riefcono poi mcno che femmine. » (Dwc. .lib. m, c.36) Le Tasse a dit {La Jérusalem., l, 62) :

Ma cinqucmila Stefano d’Ambuofa

E di Bleffe e di Turs, in guerra addacc.

Non e gcnte robufta o faticofa,

Sebben lutta di ferro ella riluce.

La terra molle, e lieta, e dilettofa,

Simili a fe gli abitaior produce.

Impeto fan nellc baiaglie prime,

Ma di leggier poi langue, e fi reprime.

Page 179, 1. 10 : Que ceulx qui lors à leur force combattent. Voyez Thucydide, v, 11.

Page 182,1.11 -.Par architeclure.VïmcXc Jeune a dit dans le Panégyrique de Trajan : « La véritable gloire et renommée du bon prince est propagée, non par des ima- ges et des statues, mais par la vaillance et les vertus. »

L. 16 : 1,2 iournee de faincl Aubin du Cormier. 28 juillet 1484. La bataille eut lieu près de Dol en Bretagne. Louis xii, alors duc d’Orléans, qui com- mandait en chef les troupes du duc de Bretagne, fut battu et fait prisonnier par l’armée de Charles vili.

L. 17 : ha démolition de Parthenay. Les fortifica- tions furent renversées, en i486, par les troupes de Charles vili. V. Boucher, f. 168, et Belleforest, f. 427.

L. 18 : Le ion traiclement qu’il^ furent es Barbares de Spagnola. Voyez Belleforest, fol. 427 v".

Page 183, 1. 6 : Durement emprifonné. Allusion