Page:Rabelais marty-laveaux 04.djvu/189

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page n’a pas encore été corrigée


PAKTAGRUEL, T. I, P. 247.

ailleurs (t. 11, p. 47) que, lorsque les francs Taupins partaient en guerre, on leur criait : « Saulue Teuot le pot au vin, c’eft le cruon. »

L. 17 : De vfu… Quehecu. « De l’ufage & de l’utilité d’écorcher les chevaux et les cavales, par notre maître de Quebecu. »

L. 20 : M. n. Roflocofloiamheddnejfe… Vaurrillonis « Quatorze livres de notre maître Rostocostojambe- danesse, sur la moutarde à servir après dîner, apos- tilles par maître de Vaurrillon. »

L. 23 : Le couillaige des promoteurs. Il s’agit ici d’une redevance grâce à laquelle les ecclésiastiques étaient autorisés à garder des concubines. « Oferois-ie bien parler de l’infâme tribut qu’on fouloit faire payer aux preftres… & le nommer par fon nom le couilliage ? » (H. Eftienne, Apologie pour Hérodote^ chap. XXI, p. 492). Après ce titre on lit le suivant dans l’édition de Juste^ 1)34 • I-iiolenus de Çofmographia Purga- tori. (( Jabolen fur la cofmographie du Purgatoire. »

L. 24 : Quiejlio… Conftantlenfi. « Question très subtile : Une chimère, bourdonnant dans le vide, pourrait-elle manger des secondes intentions ? Et elle fut débattue pendant dix semaines dans le concile de Constance. » Noël du Fail dans les Contes d’Eutrapel (t. 11, p. 41) agite à son tour cette question. On en trouve beau- coup du même genre dans la Krefme philofophulle des queftions enciclopedlques de Pantagruel (t. ill, p. 283).

L. 29 : Barbouilamenta Scoti. « Les Barbouillements de Scot. »

L. 31 : De calcaribus… rofata. « Onze décades sur la manière d’écarter les éperons, par maître Alberic de Rosata. » — « Les Décrétales (19’= 1, c. x) portaient, en parlant des clercs : « calcaribus deauratis non utan- tur, » puis, dans un passage qui suivait : « mandamus quatenus clericos qui fornicarias habucrint, a se illas removeant. » Il y a probablement ici de la part de Rabelais une confusion volontaire entre les deux prescriptions, et le tout est mis sur le compte d’Al-