Page:Rabelais marty-laveaux 04.djvu/227

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page n’a pas encore été corrigée


TOME II

(pages r-244)

LE TIERS LIVRE

Page i, 1. 5 : Compofé par M. Fran. Rabelais, docleur en Medicine. C’est dans la première éditioii du Tiers Hure, publiée en 1546, que le nom de Rabelais parait pour la première fois sur les titres de son ou- vrage. Après les mots : docleur en Medicine, on y lit : C ? " Culloier des IJles Hieres, c’est-à-dire moine des îles d’Hyères, que, plus loin (t. 11, p. 332), dans un passage OLi il parle de botanique, Rabelais appelle : « Mes illes Hieres anticquement dictez Stcechades ». — « Pour des élèves de Montpellier, dit M. Eugène Noël (Rabelais et son œuvre, p. 69), ce voyage était un complément d’é- tudes : ces îles sont et étaient alors encore plus renom- mées par leurs plantes médicinales. » Jean de Nostre- dame, frère de l’astrologue, prenait aussi le titre de moine des isles d’Hyères.

L. II. L’ autheur fufdicl fupplie les Leâeurs heneuoles, foy referuer a rire. ..C’est la parodie d’une formule qui se trouve en tête de certains ouvrages du XVI" siècle. Par exemple Joachim du Bellay s’exprime ainsi au commencement de La. deffence & illujlration de la