Page:Rabelais marty-laveaux 04.djvu/265

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page n’a pas encore été corrigée


TIERS LIVRE, T. II, V. IOO-194. 257

versifiée par Rabelais parce qu’elle forme un vers pentamètre, ce qui est un défaut dans la prose. (Voyez Ménagiana. t. i, p. 76-77J

Page 189, 1. i : Semper… feqidmur. « Dans les cas obfcurs nous inclinons toujours pour le minimum. »

L. dernière : Qjii… iure. « Le premier en date, est le préféré en droit. »

Page 190, 1. 22 : Forma… fubjiantia. « La forme changée, la substance est changée. » On voit que Bridoye a donné à son successeur Bridoison l’exemple du respect pour « la fo… orme. »

Page 191, Lu : Qjda… principalis. « Parce que l’accessoire suit la nature du principal. »

L. 24 -.Interpone… curis. « Mêle parfois quelques joies à tes soucis, »

L. 28 : Pectiniœ… omnia. « Tout obéit à l’argent. »

Page 192, i. 2 ; Hic no. Hic notetis, « vous re- marquiez ici. »

L. 3 : ^ Mufco. Il y a dans la loi fi pojî motam a. Mufceo^ nom du plaideur Miifaus dont il est question dans cette constitution impériale. Rabelais met plai- samment Mufco afin de faire concorder ce texte avec son sujet.

L. 5 : Mufcarii. Lisez Mufcarii. L’abréviation i. est pour id est, « c’est-à-dire. »

L. 13 : Refolutoriè loquendo. « En parlant résoluti- vement. »

L. 30 : Fortatur… libcnter. « Ce qu’on porte volon- tiers, est porté légèrement. »

Page 193, 1. 4 : Quod… negotiis. « Ce que les mé- dicaments effectuent pour les maladies, les jugements le font pour les affaires. »

L. 10 : lam… Virginitas. « Déjà la virginité, mûre pour le lit nuptial, avait pris son développement par le nombre d’années voulu. »

Page 194, 1. 7 : Soubs Brocadinm iuris. On appelait brocard, brocurdium, un axiome familier, un proverbe juridique. Les maximes de ce genre, réunies sous le IV, 17