Page:Rabelais marty-laveaux 04.djvu/298

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page n’a pas encore été corrigée


290

COMMENTAIRE.

la nécessité de n’être point trop clair, et se livre, chemin taisant, à toutes les plaisanteries et à toutes les équivoques auxquelles donne lieu si facilement le récit des étranges combats auxquels il nous fait assister.

Page 398, 1. 6 : Il y perdit la vie. Voyez Hérodien, Vie de CaracdU, IV, 9.

L. 8 : Les Sichimiens. Voyez la Genèse^ l, 34.

L. 13 : Le feijî occire. Voyez Tacite, Annales^ 11, 3.

Page 399, 1. 12 : Les naufi Brindiere… & Por- toueriere. « La neufieme » avait « pour diuife vne brinde, » et « l’vnzieme vne portouoire. » (t. 11, p. 270)

Page 400, 1. 14 : Oclauian Augufte. Voyez Suétone, Vie d’Auguste, 96.

L. 20 : Vcfpdjian.y oyez Suétone, Vie de Vespasien, 7.

L. 28 : Cratyle. Le titre complet de ce dialogue de Platon est : RparûXoç iî Tiepl ovc.p.âT(i)v èpôoTïiToç.

L. 28 : Par ma foif. Comme on ne prononçait pas Vf finale, ce juron formait un mauvais jeu de mots avec : par ma foi.

Page 401, l. i : L’invention admirable de Pythagoras. Voyez Pline, xxviii, 6.

Page 402, 1. 16 : Tiene ejl Tyre. Voyez Plutarque, Vie d’Alexandre.

Page 403, 1. i : Ce que aduint à L. Paulus ^mylius. Voyez Cicéron, De la Divination^ i, 46. Il y a deux petites inexactitudes dans le texte de Rabelais. Le nom de la fille de Paul Emile est Tertia et non Tratia ; et Persa, malgré la terminaison féminine de son nom, est un petit chien, catellus^ et non une chienne.

Page 405, 1. 5 : Scelon la defcription de Pline, « Himantipodes loripcdes quidam, quibus serpendo ingredi natura est. » (Liv. v, c 8)

L. 13 : Serpent andouillicque. « Comment elle s’enuolla en forme d’vn ferpent du chafteau de Lufignan. » (Jean d’Arras, Histoire de Melusine)