Page:Rabelais marty-laveaux 04.djvu/333

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page n’a pas encore été corrigée


V^ LIVRE, T. III, P 50-61. 325

L. 17 : Innocente : ^. Jeu de mots. Fouettés comme l’étaient les jeunes filles que l’on pouvait surprendre au lit le jour des Innocents.

Semblant ferois de vous innocenter,

(Marot, Èpigrammes, vu, Du tour des Innocens)

Page ^2, 1. 14 : Te n’en puis plus. Ms. : Une pleut plus, c’est-à-dire : rien ne nous empêche départir.

Page 53, 1. 8 : Metempfichofie. Ms., de même, bien que M. de Montaiglon donne : Mecemplichofe.

L. 32 : Griphons de montagries. « Les Greffiers, gens avides font ici qualifiez grypiions de montagne, tant par l’équivoque ordinaire de gryphon à Greffier, fréquente dans Marot, que parce que les gryphons étoient, dit-on, des oifeaux qui déterroient l’or & le gardoient dans les montagnes des Indes. » (Le Duchat)

Page 54, 1. 6 : Garfons. Ms. : Griphons.

Page 55, 1. $ : Galleres &> Fregades. Ms. : Tahu^, harquettes & freguattes.

L. 18 : Drogues. .\ins,\ dans le ms. — i’^6 : [ : Dragmes.

Page JÔ, 1. 2 ; Xenophon. Voyez De la chaffe, c. i.

L. 7 : Cheureaux. Ms. : Cheureuil^.

Page 58, 1. 22 : Vénéneux. Ms. : Venimeulx.

Page 60, 1. 9 : Parlons vn peu par efcot, doEleiir fubtil. Parler par écot, c’est prendre part chacun à la conversation comme dans un écot chacun prend part à la dépense commune. Ce mot efcot, prononcé en faisant sonner 1’^^ fait songer à Efcot ou Scot sur- nommé le docteur subtil.

L. 22 : EJîé, comme lay efté, roufly. Voyez liv. Il, c. 14, t. I, p. 283.

L. 30 : Faicles. Et faincl hurlu hurlu. Ms. : Fejie de Saint Baletrou.

Page 61, 1. 4 : Aucuns de nos mariniers, a Ce conte- ci… eft imité d’un autre, imprimé fous le titre général de DiuerforumAuth’orum ioculariter dicla,{\iY la fin du Recueil des Facéties de Bebelius, édition de 1541, où