Page:Rabelais marty-laveaux 04.djvu/349

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page n’a pas encore été corrigée


V* LIVRE, T. III, P. 147-156. 341

L. 20 : Ne plante manthe. M(vô/ ; v èv itoXsum u-tIt’ eaôts \vhi çÛT£UE. (Frohlèmesj xxxvi, 2)

L. 27 : Couples. Ainsi dans le ms. — I5’64 : Couhles.

Page 148, 1. 20 : 5^^^. Ms. : Buft.

Page 150, I.5 : Confeqmmment. Ms. : Confequente- ment.

Page IjI, 1. 3 : Paroles^ meurs. Ms. : Echo, les meurs. Burgaud des Marets, s’autorisant de la leçon du ma- nuscrit, a dit : « Il faut lire J^emures, au lieu de mœurs et de les meurs. Les Lémures étaient une sorte de farfadets. Cette expression est employée à la fin du chapitre qui précède. » Pour se convaincre de la fausseté de cette conjecture il sufEt de se reporter au passage de Pline (xxxv, 10), d’où ceci est tiré. Il dit, après avoir parlé d’Apelles : « yîlqualis fuit Aristides Thebanus. Is omnium primus animum pinxit et sen- sus omnes expressit, quos vocant Grasci ethe ; item perturbationes. »

L. 19 : Sans /<z ^rfer. Voyez ci-dessus, p. 230, note sur la 1. 29 de la p. 46.

Page 152, 1. 18 : Crocodiles. Ms. : Cocodrilles.

Page I)3 ? 1- ^4 • ^^ grojfeur… chefnes. Ms. : Troys chefnes d’argent de groffeur peu moindre.

L. 16 : Deux… l’air. Ms. : A deux pieds C ? * demy en bas.

L. 21 : Cauee. Ms. : Carrée.

Page 15 : 4, 1. i : D’Anthracite. Ms. : De topaze.

L. 5 : En l’Acropolis d’Athènes. Voyez la description de cette lampe dans Pausanias, Attiques^ xxv.

L. 7 : Au temple de lupiter en Ammonie. Voyez Plu- tarque : Des oracles qui ont cesse’, § m et suiv.

L. II : hampe. Ainsi dans le manuscrit et dans tou- tes les éditions modernes ; mais 1564 donne lame, le- çon que j’ai eu tort de ne pas adopter et qui rappelle la lame de fin or, décrite à la p ige précédente.

Page 156, 1. dernière : La belle fontaine. Ms. : Vne Fontaine phantafticque d’eftoffe ^ ouuraige plus precieulx, plus rare & mirificque que oncques ne fongea Dedalus