Page:Rabelais marty-laveaux 04.djvu/392

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page n’a pas encore été corrigée


384 COMMENTAIRE.

nom de ce concurrent. Ce blanc n’a pas été rempli.

Page 328,1. 12 ; One tous d’vne voix eflu maijlre Pierre du Cajlel. Le registre des Comptes de V Hôtel- Dieu nous prouve qu’il est entré immédiatement en fonctions. Nous y trouvons la mention suivante : (f Sabmedy m* iour de iuillet, à monfieur m"= Pierre Cartel medicin du prefent hofpital pour fes gaiges des moys mars, avril, may & juing que font quatre moys que montent a raifon de trente liures pour chacune année la fomme de dix livres tournoys. »

Page 329 : Topographia antiqvje Rom-ï. Cette description est divisée en sept livres ; elle se compose de quatre feuillets liminaires, de 313 p. et de 7 feuillets non chiffrés, in-S". L’édition originale avait été publiée à Rome, le 31 mai 1534. L’ouvrage a été plusieurs fois réimprimé. (Voyez Brun et).

Page 331 : Franciscvs Rabeljesvs… D, IoanniBellaio.

« FRANÇOIS RAHF. LAIS, MEDECIN, A TRES ILLUSTRE ET TRÈS SAVANT HOMME JEAN DU BELLAY, ÉVÈ (J_U E DE PARIS ET CONSEILLER DU ROI EN SON CONSEIL PRIVÉ, SALUT.

« Ce grand comble Je vos bienfaits dont vous avez pensé récemment me devoir accroître et orner, très illustre pontife, s’est si profondément établi dans ma mémoire que je suis certain qu’il ne pourra en être arraché en aucune manière, ni tomber en oubli par la suite des temps. Et plût au ciel qu’il me fût aussi facile de satisfaire à l’immortalité de vos louanges, qu’il est certain que je vous payerai jusqu’au bout la grâce qui vous est due, et que je vous récompenserai, sinon par d’aussi bons offices (car comment le pour- rais-je.>) du moins par de justes honneurs et par une âme reconnaissante ! En effet, ce que j’ai le plus dé- siré depuis que j’ai eu quelque intelligence des belles- lettres, parcourir l’Italie et visiter Rome, capitale du