Page:Rabelais marty-laveaux 04.djvu/399

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page n’a pas encore été corrigée


LETTRES. DOCUMENTS. 39 1

l’a d’abord publié dans la préface de son Florecum p/ulosophicunij et l’a ensuite recueilli dans ses Elogiu rabelœfina^ p. 112.

Page 358, 1. i : A monseignevr de Mail- LEZAIS. Une pièce de 4 p. 1/2, in-fol., avec trace de cachet, considérée comme l’original de cette lettre, est décrite dans l’ invent j.ire des autographes.. . de M. Benjamin Fillon. Paris, Cliaravay, 1878, 7" série, p. 54, n" 867 ; elle a été adjugée au prix de mille francs.

Page 359, 1. 19 : Cuius diocefis. « De quel diocèse. » L. 21 : Fure&Jimpliciter. « Purement et simplement. »> L. 22 : Caufa permucationis. « Pour cause de permu- tation. »

Page 360, 1. i : Nemo fibi fecundus. « Nul ne rem- place soi-même. »

Page 362, 1. 19 : Pofl manus ofcula. « Après le baise- mains. »

Page 363, I. i : Nomine communitatis. « Au nom de tous. »

L. 5 : Pugna pro patria. « Combats pour la patrie. » L. 6 : Dat uni f enta. « Conserve ce qui t’a été donné. » L. 7 : QiicB… reUnLjue. « Ce que tu possèdes, s’il peut te nuire, bien qu’il te soit cher, abandonne- le. »

L. 8 ; Quod potes id tenta. « Ce que tu peux, tente-le. » / L. 9 : Hos… binos. « Leur peu de sens les a réunis. » Page 364, \. i : Re infecla. « Sans que la chose tût faite. »

L. 19 : Vn Fiat. Un « soit fait ; n un sirr|^le consen- tement.

Page 365, l. -^ : La voyoit. Ces deux mots sont rem- placés par quatre étoiles dans l’édition des frère »> Sainte-Marthe, et par des points dans celle de la Bibliothèque elzévirienne. Ils sont imprimés dans la Nouvelle collection Jannet et aussi dans la seconde édi- tion de Burgaud des Marets, mais cet éditeur ne les trouvant pas apparemment assez clairs, les tait suivre d’une ligiie et demie de points, qui ne correspon-