Page:Rabelais marty-laveaux 05.djvu/124

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page n’a pas encore été corrigée


64

AVERLAN

Averlan, Averlant. Ribaud, compagnon. «… mes bons auer- lans… » I, 18. «… les oultra- gerent grandement, les appel- lans… Chienli&z, Auerlans… » 97. «… ie veids vn auerlant qui faluant fon alliée, l’appella mon matraz… » II. 301.

Avertissement. Voir Advertisse- tnent.

Aveugle, Aveuigle, Aveigle. «… vne vile fans cloches eft comme vn aueugle fans bafton. » I, 72. «… de femme ne me peuz paffer en plus qu’vn aueugle de bafton. » II, 50. «… plus aueugle qu’vne Taulpe. » 124. «… ne fuys aueuigle plus que vous… » II, 307. «… tour- noyer… comme eftourdy, auei- gle, & prochain de mort. » II, 391.

Aveugler (s’). Au propre. « De- mocritus fe aueugla. » II, 153.

Avincen’istes. Variante. Ce mot a été remplacé par Taciilns. IV, 356.

Avitaillement. Voir Ambassa- deur.

Avitaillf.r, Avituailler. Dans quelques-uns des passages qui suivent ce mot est employé de façon à donner lieu à une équi- voque. « D’vn cas vous aduertis, que fi elle (la braguette de Gar- gantua) eftoit hien longue & bien ample. Il eftoit elle bien guarnie au dedans & bien aui tail- lée. » I, 32. « Nous fommes icy alfez mal auituaille^. » 122. «… Pionniers quarante fept mille, le tout fouldoyé & aui- taillè. » 174. «… toufiours le maintiendray fuccullent & bien auitaillé. » II, 92. « André Do- ria qui eftoit allé pour auitailler ceux qui… tiennent la Goleta… » III, 34e. Se auitailler. «… foy repofer,

& de rechief fe auitailler pour mieux au retour combatre. » II, 40.

Avivres. Avives. «… tes maies auiures baudet, me prens-tu pour vn afne ? » III, 33.

Avoine, Avoyne. « Là iouoyt… A vendre Vauoine. » I, 81. » «… A femer Yauoyne. » 83. Donner Vauoine aux chiens. Voir Agnillanneuf. «… comme font les Connins mangeans auoine en gerbe. » II, 102. «… auoine bien aduenant. » III, 32. » Avoine se prononçant alors avene formait un jeu de mot avec avenant.

Avoir. Avoir en sa possession, en son pouvoir. « Là recouurerez argent à tas. Car le vilain en a du content… » I, 124. «… ie vous en veulx faire vn prefent : car i’en ay du content. » 325. « le Vay (dift il) amie, mais elle ne me a mie. » II, 170. « Si i’auois autant d’efcus comme le Pape vouldroit donner de iours de Pardon… ie ferois plus riche que Jacques Cœur ne fuft onc- ques. » III, 354.

Avoir, pour Après avoir. Voir Après, p. 42. col. 2.

77 v a, il y en a, ou. par abréviation, a. «… difoient qu’ ; 7 n’y en auoit pas pour leurs pages. » II, 62. «… plus de lix mille ans a. » 94. «… es mem- bres plus inférieurs de ces ani- maulx… y a vn os… » 293. « Dieu fçayt comment il y eut beu & guaîlé. » II, 358 et IV, 285. «… en toutes chofes il y a de la faute. » III, 99. « Qui a il en cuisine ? — feu. » 110.

Il y aura de l’afne. Voir Asne, p. 51, col. 2.

En ay-ieî «… leurs difant le petit mot de Patelin. En ay ie ? » II, 265 et IV. 269. « De prime face qu’il me recognut s’efcria