Page:Rabelais ou imitateur - Le Disciple de Pantagruel, éd. Lacroix 1875.djvu/82

La bibliothèque libre.
Aller à la navigation Aller à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.

De l’ysle où croissent les fromages de toutes sortes.

CHAPITRE XXIII.


Il y avait aussi plusieurs aultres sortes d’arbres grandz et hauluz noyers, contre lesquelz croissent les angelotz fins et les fromages de toutes sortes, comme vous avez veu aultrefois les sauges croistre contre les noyers, contre les ormes ou contre les bouleaulx ; et sont communs à tout le monde qui en veult prendre.


De l’isle où croissent les espées, pongnards, cousteaux gratis et pelis de toutes sortes.

CHAPITRE XXIIII.


Il y a aussi d’aultres arbres qui ne sont pas grandz, lesquelz portent des cosses longues et courtes, dedans lesquelles croissent les espées, les estocz, verduns, sang de dé, pongnardz, courtes dagues, et les cousteaux grandz et petiz de toutes sortes.