Page:Racine - Les Plaideurs, Barbin, 1669.djvu/26

La bibliothèque libre.
Aller à la navigation Aller à la recherche
Cette page n’a pas encore été corrigée



S C È N E   V
L’Intimé, Léandre.
LÉANDRE

Je veux t’entretenir un moment ſans témoins.

L’INTIMÉ

Quoi ? vous faut-il garder ?

LÉANDRE

Quoi ? vous faut-il garder ? J’en aurais bon beſoin,
J’ai ma folie, hélas ! auſſi bien que mon père.

L’INTIMÉ

Ho ! vous voulez juger ?

LÉANDRE

Ho ! vous voulez juger ? Laiſſons là le myſtère.
Tu connais ce logis ?

L’INTIMÉ

Tu connais ce logis ? Je vous entends enfin :
Diantre ! l’amour Vour tient au cœur de bon matin.