Page:Racine - Les Plaideurs, Barbin, 1669.djvu/99

La bibliothèque libre.
Aller à la navigation Aller à la recherche
Cette page n’a pas encore été corrigée


Adieu. Mais, s’il vous plaît, quel eſt cet enfant-là ?

CHICANEAU

C’eſt ma fille, Monſieur.

DANDIN

C’eſt ma fille, Monſieur. Hé ! tôt, rappelez-la.

ISABELLE

Vous êtes occupé.

DANDIN

Vous êtes occupé. Moi ! Je n’ai point d’affaire.
Que ne me diſiez-vous que vous étiez ſon père ?

CHICANEAU

Monſieur…

DANDIN

Monſieur… Elle ſait mieux votre affaire que vous.
Dites. Qu’elle eſt jolie, & qu’elle a les yeux doux !
Ce n’eſt pas tout, ma fille, il faut de la ſagesse.
Je ſuis tout réjoui de voir cette jeuneſſe.