Page:Raynal - Histoire philosophique et politique des établissemens et du commerce des Européens dans les deux Indes, v1.djvu/551

La bibliothèque libre.
Aller à : navigation, rechercher
Cette page n’a pas encore été corrigée
525
des matières.

DES MATIERES. ^

les excès auxquels les Juifs fe livrèrent en fait d’ùfure’. Invention des lettres de change due aux Juifs. 2.4. JLje Maire (Ifaac) , fait en ï6l$ la découverte d’un détroit fitué entre le cap de Horn Se l’ifle des états de la compagnie de Hollande , qui depuis a porté ion nom. 419. 42.0.

Zettrés ( mandarins) , corps d’hommes fages & éclairés , livrés, à l’étude de l’adminiftration publique, ait. C’eft parmi eux que l’empereur choifit les minières , magiltrats & gouverneurs de province*. 113 , ixi. littérature. Etat de la Littérature au huitième fiècle. I6 Loix , devroient aftreindre les fouverains autant que les fujets , comme anciennement à Ceylan. 167. Xombards , nom fous lequel les Italiens furent connus au huitième fiècle , & firent tout le commerce du Midi. 0.4.

Lopès Carafco , capitaine Portugais , qui fe bat vaillamment avec un feul vaiffeau contre la flotte du roi d’Achem. Belle réponfe de fon fils quand on lui apprit que fon père venoit d’être tué. z8>. Lopès-$oare{ , fucceffeur d’Albuquerque , dans la viceroyauté des Indes. 191. Il penfe à s’ouvrir la route de la Chine. 191.

M

JVJLacis , enveloppe de la mufeade. Madère , que quelques favans ont voulu regarder comme un foible débris de l’Atlantide , fut découverte en 1419 par des pilotes formés par les foins de Henri , roi de Portugal. Voyez Atlantide. Opinion fur l’état où les Portugais trouvèrent cette ifle. Sa defeription. Sa population en 1768. Son commerce. Il paroît qu’il y a eu anciennement dans cette ifle des volcans. 47. 48. Les vignes font toute la reffource de cette ifle. Ihid. Comment s’en partage le produit. En quoi y Tome L L 1