Page:Raynal - Histoire philosophique et politique des établissemens et du commerce des Européens dans les deux Indes, v1.djvu/556

La bibliothèque libre.
Aller à : navigation, rechercher
Cette page n’a pas encore été corrigée
Table
502


Religion , prière adrefTée à Dieu par un prince de Célèbes embarrafTé entre la religion chrétienne & la mahométane qu’on lui propoi’oit d’embraser , pour qu’il luî plût l’éclairer dans fon choix. 353 , 354. Les Mahométans plus actifs le déterminent pour leur croyance. )5-

Rom*. , prétendoit dans le huitième fiècle , ôter & donner les couronnes. 1 S. Cette cour qui avoit fi long tems tiré parti de l’ignorance, protégea vers le quinzième fiècle les belles-lettres & les beaux-arcs. Bientôt elle proferivit les tpectacles ; mais comme fes cenfures ne furent pas refpefté^s , elle les permit. La mufique fut introduite dans l’églife. On y repréfenta même des farces. 37, 38. Eiie protégea dans le quinzième fiècl» les belles-lettres , mais elle fut oppofée aux feiences exactes. On couronna les poètes, on perfécuta les philofophes. 30. Voyez Pétrarque , Raphaël , Galilée . Romains. Raifons pour iefquelles la raifon & l’induftrie n’ont pas éprouvé chez eux le même avancement que chez les Grecs. H , iz,.

Romain (Empire) , fa décadence attribuée à deux loix de Conitantin. Démonftration de cette afTertion. iî & fuiv.

S

^agov , efpèce de palmier particulier aux ifles Moluques. Defcription de ce: arbre. 184 Samskret , langue des Brames de i’Indoftan. Détails fus la grammaire & fur la poéfie de cette langue. 77, 78. Semaine. Les fept jours de la femaine portoient déjà le nom des (spt planèces , dans le tems où on parloit dans I’Indoftan le Samskret. yà-

Serment. Réflexions philolbphiques fur l’abus des fermées. 446" , 447-

Siam. Les Hollandois s’y établifTent , mais la dureté de leur conduite y 3 ruiné leurs affaires. 369 , 370. Sintos , l’une des fe&es du Japon : c’eft la religion du pays & la plus ancienne. Détails fur cette religion „

, 257. 

Sou^i (Thomas de), capitaine Portugais. Action de; gêné* routé de fa part. 2$$*