Page:Recueil des Historiens des Gaules et de la France, tome1.djvu/29

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.
xix
PRÆFATIO.


lanie, les Romains n’en possédoient alors que cinq, et que depuis ce tems-là ils ne se servirent plus que du nom de cinq Provinces pour désigner cette partie des Gaules qu’on regardoit toujours comme faisant un corps distinct du reste de cette portion de l’Empire. Pour moi je croirois plus volontiers que les Cinq et les Sept Provinces étant la même chose, c’est-à-dire, contenant la meme étendue de pays, on les appelloit indifféremment tantôt les Cinq, tantôt les Sept Provinces. En effet il est certain qu’en 370 l’Aquitaine faisoit deux Provinces, et qu’en 381 la Narbonnoise II étoit déjà démembrée, ou de la Narbonnoise I, comme il y a plus d’apparence, ou de la Viennoise, comme quelques-uns le prétendent : cependant le corps séparé du reste des Gaules est appellé en 374 les Cinq Provinces, quoiqu’il y en eût au moins six : il est appellé du même nom en 385, 399 et 401, quoique certainement en ces années il fut composé de sept Provinces. Dans le tems que j’écris ceci, il me tombe entre les mains une Dissertation manuscrite de M. Gallet, lequel j’ai vu il y a environ vingt ans Supérieur du Séminaire de S. Louis, et qui est mort depuis quelques années Curé de Compan au Diocèse de Meaux. Ce très-habile homme prétend et prouve par des raisonnemens solides, que la Notice de l’Empire Romain a été faite en 401 : ce sentiment confirme ce que je viens de dire, que depuis l’établissement des Sept Provinces, ces mêmes Provinces n’ont pas laissé dans l’usage commun d’être appellées les Cinq Provinces. Si l’on admet l’époque de M. Gallet, c’est-à-dire, si la Notice de l’Empire Romain a été véritablement dressée en 401, il ne nous reste aucun monument depuis cette année, où il soit fait mention des Cinq Provinces : et il est probable que peu de tems après l’usage a prévalu de diviser les Gaules en Gaules et en Sept Provinces. Le P. -