Page:Renan - Histoire des origines du christianisme - 6 Eglise chretienne, Levy, 1879.djvu/173

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page a été validée par deux contributeurs.



CHAPITRE X.


BASILIDE, VALENTIN, SATURNIN, CARPOCRATE.


Basilide[1], qui semble être venu de Syrie demeurer en basse Égypte, à Alexandrie et dans les nomes environnants, fut le premier de ces dogmatiseurs étranges, auxquels on hésite par moments à donner le nom de chrétiens. Il fut, dit-on, disciple de

  1. Justin, Dial., 35 ; Hégésippe, dans Eus., H. E., IV, xxii, 5 ; Irénée, I, ch. 22, 23, 24 ; Canon de Muratori, ligne 83 ; Clément d’Alex., Strom., I, 21 ; II, 3, 20 ; III, 1 ; IV, 12, 25, 26 ; VI, 6 ; VII, 17 ; Excerpta ex Theod., parmi les ouvr. de Clém. d’Alex. ; Tertull., Præscr., 46 (appendice, qui paraît être un opuscule d’Hippolyte) ; Origène, In Jer., hom. x, 5 ; In Matth. comment. series, 28 ; In Luc., hom. i ; Philosoph., VII, 20-27 ; X, 14 ; saint Cyprien, Epist. 75 ; Eusèbe, H. E., IV, 7 ; Chron. ann. 133 ; Épiphane, xxiii, 1, 7, et xxiv ; xxv, 4 ; xxvi, 2 ; xxxii, 3, 4 ; saint Jérôme, In Lucif., 8 ; In Matth., prol. ; In Tit., prol. ; Epist. 53 (29) ; In Jov., II, sub fin. ; De viris ill., c. 21 ; Contra Vigil., 2 ; Théodoret, Hæret. fab., I, 2, 4 ; Dispute d’Archelaüs, dans Zacagni, Collectanea monum. vet., p. 101 ; Philastre, c. 32 ; Pseudo-Augustin, De hær., 4.