Page:Revue des Deux Mondes - 1859 - tome 20.djvu/63

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


pour lui qu’un « amour de jeunesse. » Wordsworth au contraire, admiré plus tard, lu et relu sans cesse, l’avait souvent consolé dans ses chagrins, guéri dans ses maladies morales. Un des assistans se récrie; il a contre Wordsworth comme contre Southey des objections politiques. Il déteste leurs opinions, et n’a jamais pu prendre sur lui d’aimer leurs vers.


« JERROLD. — Laissez donc là leurs opinions. L’homme Wordsworth peut avoir été un snob, un coquin, si vous voulez. Notre cher Hood voulait me présenter à lui, j’ai refusé. Je haïssais l’homme; mais le poète m’a donné de grandes idées, et je lui en garde une vraie reconnaissance. Séparez toujours l’écrivain de son œuvre.

« H... — Impossible. Je ne saurais envisager comme n’ayant aucun rapport l’un avec l’autre l’artiste et l’art, les créateurs et les créations... On veut connaître l’homme dont on accepte l’enseignement. Il y a échange entre votre lecteur et vous. Vous sollicitez sa confiance ; il s’enquiert de votre caractère.

« JERROLD. — Il a tort, et vous aussi. Une vérité est une vérité; une belle pensée est une belle pensée. Que m’importe d’où sort l’une ou l’autre? Lorsque Coleridge dit :

<POEM>Le vieil hiver dormait dans son linceul de neiges ; Sur son front qui sourit un rêve de printemps Passe... [1]


vais-je m’inquiéter de ce que Coleridge a été un ivrogne abruti et un tyran domestique?

« H... — Moi, je m’en inquiète. L’Évangile prêché par le diable n’est plus l’Évangile pour moi ; l’eau pure ne vient pas de sources infectées. Je refuse l’oracle que me jette un charlatan...

« JERROLD. — Il vaut mieux sans doute que le poète soit un honnête homme; mais son poème n’en sera ni pire ni meilleur. La méthode inductive n’est pas fausse, que je sache, parce que Bacon a trafiqué de sa conscience et a courtisé lâchement un prince oppresseur. La théorie de la gravitation serait vraie, découverte par le premier charlatan venu. Mistress Siddons fut une grande actrice, sans que cela eût le moindre rapport avec ses vertus maternelles et sa fidélité à son mari. Le caractère privé de l’artiste n’importe en rien au public. Les cartons de Hampton-Court seront-ils moins divins parce que Raphaël vivait avec une maîtresse? L’art reste l’art, la vérité est la vérité, quels que soient les interprètes par lesquels ils se révèlent. »


Une plaisanterie termine l’entretien, A propos de Mlle Rachel, on parle de la race Israélite. « C’est vrai, dit Jerrold après une pause,... nous devons beaucoup aux Juifs. » Tous ses mots ne valent pas celui-là, du moins ceux qu’on a imprimés. Et à vrai dire le mot imprimé a rarement bonne grâce. Ceux de notre misanthrope ont quelque chose de trop âpre pour le tempérament gaulois. — J’ai

  1. Old winter slept upon the snowy earth
    And on his smiling face a dream of spring...