Page:Revue des Deux Mondes - 1874 - tome 3.djvu/114

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


LA
GUERRE DE FRANCE
— 1870 – 1871 —

II.
L’EMPIRE ET L’INVASION [1]

I. La Guerre franco-allemande de 1870-1871, rapport de l’état-major prussien. — II. Enquêtes parlementaires. — III. Opérations des armées allemandes, par, le colonel Borbstœdt, 1 vol. — IV. Un Ministère de la guerre de vingt-quatre jours, par le général Cousin de Montauban, comte de Palikao. — V. La Journée de Sedan, par le général-Ducrot. — VI. Belfort, Reims, Sedan, le 7e corps de l’armée du Rhin, par le prince George Bibasco. — VII. Histoire de l’armée de Châlons. — Campagne de Sedan, par un volontaire de l’armée du Rhin. — VIII. L’armée de Mac-Mahon et la bataille de Beaumont, par M. Defourny, curé de Beaumont-en-Argonne. — Documens inédits, etc.


IV. — L’ARMEE DE CHÂLONS ET LA BATAILLE DE SEDAN.

C’est le destin d’une guerre mal engagée, les revers engendrent les revers, on n’échappe à un désastre que pour courir à un désastre plus terrible, encore, pour retomber sous le poids des malheurs qui s’enchaînent et s’aggravent. C’est surtout la vérité en 1870, à cette heure unique et décisive du mois d’août où Bazaine, après trois batailles sanglantes, reste fixé sous Metz, et où entre en scène à Châlons une autre armée improvisée dans la confusion avec des débris et des conscrits, poussée à l’aventure par une sorte de fatalité mystérieuse vers le gouffre invisible qui l’attend : Ici tout conspire à préparer l’effroyable denoûment que nul certes ne peut

  1. Voyez la Revue du 1er janvier, du 1er février et du 15 mars.