Page:Revue des Deux Mondes - 1875 - tome 11.djvu/370

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


Jehuda se mit à la supplier, tel qu’un condamné qui demande la vie. — Que faire de toi ? dit-elle enfin avec un méchant sourire. Je ne peux te punir comme tu mériterais d’être puni, mais demain tu iras chez Kalinoski.

— Si tu l’exiges, j’irai au diable.

Kalinoski vint le soir, et bien que Jehuda ne fût pas aux champs cette fois, Pennina le fit monter sans aucun scrupule dans son boudoir, où le savant amoureux les entendit rire ensemble. Ces rires le pénétrèrent d’angoisse. Pennina riait encore le lendemain en lui recommandant d’aller chez Kalinoski.

— J’irai, dit-il. — Et il courut d’abord du côté de la seigneurie ; mais aussitôt qu’il eut aperçu la cime des hauts peupliers dont elle était entourée, il ralentit le pas. Pour arriver au bout de l’allée, il lui fallut un quart d’heure, et une heure entière pour aller de la grande porte à l’appartement du seigneur. Enfin il frappa. L’accueil de Kalinoski fut des plus affables. Jehuda, encouragé, s’avança un peu, tremblant toujours, jusqu’au milieu de la chambre. Alors Kalinoski lui coupa la retraite d’un bond, ferma la porte à clé, puis glissa cette clé dans sa poche.

— Grand Dieu ! que voulez-vous faire ? gémissait le Juif. Prenez garde… je crie !…

— Crie donc ; plus tu crieras, plus je m’amuserai. Je prétends voir de quoi tu es capable. Et d’abord nage, ici, sur-le-champ.

Jehuda, qui savait que son beau-frère avait acquis par un trait d’esprit la faveur de Kalinoski, essaya de faire bonne contenance. — Nager, répondit-il, pourquoi pas ? — Et, se jetant sur le plancher, il fit des mouvemens de bras et de jambes comme dans la plus belle rivière.

— Très bien ! Plonge maintenant !

— Comment ?… c’est impossible…

— Ah ! tu te fais passer pour nageur et tu ne sais pas plonger ? gronda Kalinoski saisissant une houssine, alors il ne me reste qu’à chasser tes lubies !

Il les chassa en effet à coups redoublés. Quand la porte s’ouvrit de nouveau, Jehuda était plus mort que vif.

— T’a-t-il bien battu ? demanda Pennina en le revoyant. Il s’assit tout honteux sur un petit escabeau dans le coin le plus sombre du magasin, accablé par cette ironie ; mais la soirée n’était pas achevée que le misérable dit en courbant humblement la tête : — Tu ne me chasseras pas de ta chambre au moins ?

La houssine de Kalinoski fit merveilles. A un an de là, Jehuda, devenu facteur de la seigneurie d’Haray, ne s’occupait plus que d’affaires de commerce, aidant sa femme au magasin, voyageant pour acheter et pour vendre ; il n’avait plus le dos voûté, la joue