Page:Revue des Deux Mondes - 1879 - tome 34.djvu/881

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


A mesure que nous nous rapprochons du Finistère, ce sont plutôt des pertes de territoire que nous avons à enregistrer. La mer n’a pas cessé depuis des siècles de battre en brèche ce promontoire qui semble la défier. L’île de Quiberon est bien devenue une presqu’île. Mais des affaissemens, des submersions, des érosions ont transformé en archipel des campagnes jadis verdoyantes. Il y a de sombres légendes qui parlent de villes englouties en punition de crimes sans nom. Des voies romaines s’arrêtent brusquement sur les grèves, elles menaient autrefois à des stations aujourd’hui disparues.

Ce recul de la côte se fait encore sentir du côté de Saint-Brieuc, près de Saint-Servan, au Mont-Saint-Michel, jadis entouré de forêts, et jusqu’à Granville. A partir de là, nous n’avons guère à signaler de changemens sur le littoral de la Basse-Normandie. L’estuaire de la Seine a été modifié par les atterrissemens qui ont fait la plaine basse de Harfleur au Havre et sur laquelle cette dernière ville a été bâtie. Antérieurement Harfleur ou Caracotinum était le port de mer principal de l’embouchure de la Seine. Les côtes de la Seine à la Somme, formées de hautes falaises marneuses, ont reculé par suite des érosions continues de la mer qui attaque les falaises par le pied, et détermine de fréquens éboulemens. Nous signalerons toutefois à M. Desjardins un phénomène qu’il paraît avoir oublié : à mesure que les falaises reculent et que les promontoires s’émoussent, les nombreuses petites vallées qui ouvrent directement sur la mer et qui faisaient autant de fiords à l’époque romaine se sont avancées avec leur riche verdure jusqu’à la ligne actuelle des falaises. Il y a donc eu compensation. A Cayeux, la mer a reculé, et dans les départemens du Nord et du Pas-de-Calais, le long de la côte belge, d’importans atterrissemens ont augmenté le domaine de la terre ferme. Une baie considérable allait de Calais jusqu’auprès de Thérouane. Le territoire de Dunkerque et celui d’Ostende étaient des îles. Nous sommes de nouveau en pays de dunes [1]. Les îles zélandaises ont tantôt gagné, tantôt perdu. Nous retrouvons là encore des histoires de villages et de villes submergés.

Aux temps historiques la constitution géologique de notre pays était fixée. Depuis des centaines de siècles les volcans de l’Auvergne

  1. C’est en s’appuyant sur ces mouvemens du sol et en les comparant aux données des historiens que M. Desjardins fixe décidément à quelque distance en amont de Boulogne, sur la Liane, le Portus Itius d’où César partit pour la Grande-Bretagne. On peut remarquer à cette occasion la tendance des anciens à préférer un port de rivière à un port de mer proprement dit pour leurs armemens maritimes, Bordeaux sur la Gironde, Corbilon (Saint-Nazaire) sur la Loire, Caracotinum (Harfleur) sur la Seine. C’était pour avoir plus de sécurité.